Ukraine-Merkel, Hollande et Porochenko veulent un accès libre pour l'OSCE

le
0

PARIS, 16 février (Reuters) - François Hollande, Angela Merkel et Petro Porochenko ont demandé lundi que les observateurs de l'OSCE aient un accès libre sur le terrain alors que la trêve semble plutôt respectée, a-t-on appris lundi à l'Elysée. Le président français, la chancelière allemande et le président ukrainien ont également exprimé leur préoccupation sur la poursuite des combats à Debaltseve. Ils ont marqué leur souhait "que les observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe aient un accès libre pour poursuivre leur travail sur le terrain de manière objective", a-t-on précisé. Les trois dirigeants ont également soutenu la demande que ces observateurs "soient dotés des moyens nécessaires pour pouvoir effectuer leurs missions". Les séparatistes ont continué de pilonner Debaltseve après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu dimanche à minuit dans l'est de l'Ukraine, en affirmant que cette ville faisait partie de leur propre territoire et qu'ils pouvaient de ce fait continuer à tirer sans déroger à l'accord conclu jeudi dernier à Minsk. (Elizabeth Pineau, édité par Gérard Bon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant