Ukraine : Merkel à la man?uvre face à Poutine

le
0

Plus que d'autres pays, l'Allemagne s'est investie pour tenter de trouver une solution politique à Kiev.

Durant les négociations entre l'opposition ukrainienne et Viktor Ianoukovitch, la semaine dernière, l'Europe avait un visage: celui de Frank-Walter Steinmeier, le ministre des Affaires étrangères allemand. Avec les ministres polonais, Radoslaw Sikorski, et français, Laurent Fabius (qui dut quitter les lieux pour se rendre en Chine), le chef de la diplomatie allemande a mené les discussions jeudi et vendredi pour parvenir à un accord. «Nous avons négocié pendant plus de 20 heures», raconte-t-il lundi dans l'hebdomadaire Der Spiegel. Plus que d'autres pays, l'Allemagne s'est investie pour tenter de trouver une solution politique à Kiev.

Pour Berlin, qui prétend désormais assumer ses responsabilités sur le plan international, la crise ukrainienne a valeur de test. En position de pivot capable de s'adresser à toutes les parties, l'Allemagne veut u...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant