Ukraine : manifestation à Kiev pour «l'unité du pays»

le
0
Ukraine : manifestation à Kiev pour «l'unité du pays»
Ukraine : manifestation à Kiev pour «l'unité du pays»

Maïdan veut faire entendre sa voix contre une «partition» de l'Ukraine. Une manifestation est prévue à 11 heures (heure française) sur cette place de l'Indépendance, ce dimanche, à Kiev. Les protestataires ukrainiens entendent bien défendre «l'unité du pays». Alors que la péninsule de Crimée, au sud, entérine en effet son rattachement à la Russie, après un référendum contesté dimanche dernier, une partie des Ukrainiens restent déterminés à ne pas céder cette région de 2 millions d'habitants. La mobilisation attendue dans la matinée à Kiev devrait être suivie, à 13 heures, d'un conseil des ministres du gouvernement de transition ukrainien.  

Blindés, soldats russes et démonstrations de force en Crimée

Pendant que Maïdan se réveille, les bruits de bottes résonnent dans la péninsule. Les soldats Russes continuent d'affluer en Crimée. Des files de véhicules blindés enflent sur les routes. Une à une, les casernes de soldats ukrainiens tombent sous le giron russe. Ce samedi, des soldats d'élite russes tirant en l'air appuyés par des véhicules blindés ont pris une base ukrainienne en Crimée, illustrant la détermination de Moscou face aux sanctions de l'Occident. Une démonstration de force des plus spectaculaires depuis l'arrivée des troupes russes il y a trois semaines et une humiliation pour les soldats ukrainiens, contraints de quitter leurs quartiers. La sécession de ce morceau de territoire au carrefour des mers chaudes (mer noire et mer d'Azov), a également entraîné des poussées de mobilisations pro-russes dans d'autres région du pays, comme à l'est. Hier, quelque 4000 pro-russes ont manifesté à Donetsk pour le retour du président déchu Viktor Ianoukovitch.

VIDEO. Les soldats russes investissent les bases ukrainiennes

Course aux passeports russes

La péninsule de Crimée passe à l'heure russe, malgré les protestations de Kiev et les pressions internationales. La péninsule qui a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant