Ukraine: malgré le cessez-le-feu, l'UE alourdit les sanctions contre la Russie

le
5
Ukraine: malgré le cessez-le-feu, l'UE alourdit les sanctions contre la Russie
Ukraine: malgré le cessez-le-feu, l'UE alourdit les sanctions contre la Russie

Rebelles pro-russes et forces loyalistes ukrainiennes sont parvenus à trouver un accord de cessez-le-feu, ce vendredi à Minsk, la capitale de la Biélorussie. «Les représentants de l'Ukraine, de la DNR (République populaire autoproclamée de Donetsk) et de la LNR (République autoproclamée de Lougansk) ont signé un protocole d'accord à Minsk sur un cessez-le-feu à partir de 18 heures vendredi», a annoncé la République populaire autoproclamée de Donetsk (DNR) sur son compte Twitter, sans donner davantage de détails. Mais l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) affirme que Kiev et les séparatistes se sont mis d'accord sur le retrait des troupes et un échange de prisonniers. Moscou espère, de son côté, que le cessez-le-feu ukrainien sera «respecté point par point».

Se méfiant de la position de Moscou, les ambassadeurs des 28 pays membres de l'UE ont approuvé vendredi soir à Bruxelles de nouvelles sanctions économiques visant la Russie pour atteinte à la souveraineté de l'Ukraine, malgré cet accord de cessez-le-feu intervenu plus tôt dans la journée, a-t-on appris de sources diplomatiques. «Il y a un accord de principe sur les nouvelles sanctions et une décision officielle sera prise lundi par procédure écrite», a déclaré un diplomate européen sous le couvert de l'anonymat. D'après lui, les présidents de la Commission européenne, José Manuel Barroso, et de l'UE, Herman Van Rompuy, «informeront les chefs d'Etat et de gouvernement dans une lettre envoyée ce soir (vendredi)»

Le cessez-le-feu peut apporter la paix en Ukraine «seulement s'il est suivi d'effets sur le terrain, a averti aussitôt le président américain Barack Obama au sommet de l'Otan à Newport (Royaume-Uni). «Nous sommes optimistes, mais instruits par l'expérience passée, nous sommes également sceptiques» sur le fait que «les séparatistes respecteront» ce cessez-le-feu et que «les Russes arrêteront les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le samedi 6 sept 2014 à 12:41

    depuis les sanctions economique, la croissance reprend en russie, la valeur ajoutée produite en europe est maintenant produite en russie

  • M9095115 le samedi 6 sept 2014 à 01:33

    Bien vu il faut alourdir les sanctions économique et mettre ce nain économique à genou.

  • Berg690 le vendredi 5 sept 2014 à 23:56

    jany7, c'était le but initial. L'ukraine n'intéresse personne.

  • jany7 le vendredi 5 sept 2014 à 23:50

    malgré le cessez le feu on voit bien que les US poussent l’Europe a envenimer les relations avec la Russie quoi que fasse Poutine les pro russes ou les ukrainiens il y aura toujours une bonne raison pour les US de mettre de l’huile sur le feu le but détruire nos relations économique afin de contraindre l’Europe a signe le fameux traite transatlantique

  • delapor4 le vendredi 5 sept 2014 à 20:53

    C'est une humiliation pour Porochenko qui n'a pas pu mener à son terme son opération punitive.