Ukraine-Libération d'un rebelle prorusse arrêté par des séparatistes

le
0

MOSCOU, 8 septembre (Reuters) - Andreï Pourgine, un dirigeant séparatiste prorusse de l'Est de l'Ukraine incarcéré quatre jours par son propre camp, a annoncé mardi avoir été libéré, expliquant ne pas avoir compris les motifs de son arrestation. Andreï Pourgine a été arrêté la semaine dernière dans le cadre ce qui semble être une lutte de pouvoir au sein des forces prorusses qui plaident pour un rapprochement avec Moscou. Il avait juste avant été relevé de ses fonctions de dirigeant du Parlement séparatiste près de Donetsk. "J'ai été libéré. Je suis rentré chez moi depuis deux heures", a-t-il dit à Reuters, disant avoir été retenu ces quatre derniers jours au ministère de la Sécurité des séparatistes. "Je n'ai pas compris ce qu'ils voulaient." Andreï Pourgine a occupé de hautes fonctions dans l'organigramme séparatiste depuis le début de la rébellion en avril 2014. Il a participé à ce titre aux négociations de paix sous l'égide de la France et de l'Allemagne. Moscou, Kiev, Paris et Berlin ont réclamé l'instauration d'une trêve "complète" à partir du 1er septembre qui semble pour l'heure globalement respectée, mais le président ukrainien Petro Porochenko reste persuadé que l'Ukraine vit sous la menace d'une offensive russe. L'objectif de la Russie est selon lui "d'étrangler notre Etat (l'Ukraine) économiquement et de le déstabiliser", a-t-il dit, évoquant l'embargo russe sur les produits alimentaires ukrainiens et l'échec de négociations sur le prix du gaz russe importé par Kiev. La menace russe reste selon lui bien vivace, a-t-il expliqué, en écho à une nouvelle stratégie militaire qui définit la Russie comme l'adversaire militaire de l'Ukraine comme un adversaire de Moscou. (Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant