Ukraine : les violences se poursuivent, les Etats-Unis accusent la Russie

le
4
Ukraine : les violences se poursuivent, les Etats-Unis accusent la Russie
Ukraine : les violences se poursuivent, les Etats-Unis accusent la Russie

Avant le cessez-le-feu, dont l'instauration semble fragile, la violence s'acharne sans répit sur l'est de l'Ukraine. Au moins quinze militaires et civils ont été tués ces dernières 24 heures, malgré la signature de nouveaux accords de paix à Minsk jeudi matin pour mettre un terme au conflit qui a fait, déjà, 5 500 morts en dix mois.

Les séparatistes, soutenus par les forces russes, tenteraient de reprendre la ville de Debaltseve d'ici l'entrée en vigueur du nouveau cessez-le-feu, à minuit dans la nuit de samedi à dimanche, afin de conserver la ville dans leur zone d'influence. N½ud ferroviaire, Debaltseve est à mi-chemin entre les capitales séparatistes de Donetsk et de Lougansk, érigées en républiques autonomes. Les troupes ukrainiennes y sont quasiment encerclées par les rebelles. 

Outre Debaltseve, les bombardements ont aussi repris à Lougansk, l'une des capitales régionales et bastion des séparatistes, tuant trois civils, selon la mairie. Alentour, deux autres civils ont perdu la vie. A Donetsk, fief des rebelles, la nuit a été un peu moins agitée que d'habitude mais les tirs ont repris tôt vendredi matin, vers 6 heures locales, avec plusieurs salves de lance-roquettes multiples Grad et des dizaines de tirs d'artillerie en provenance apparemment des deux côtés, selon un journaliste de l'AFP.

La Russie continue son jeu trouble

Les Etats-Unis se montrent très préoccupés par «la poursuite des combats». Ils accusent la Moscou de continuer à déployer des armes lourdes dans l'est de l'Ukraine comme des «chars et des systèmes de missiles supplémentaires». Petro Porochenko a également accusé Vladimir Poutine et les rebelles pro-russes de menacer les accords de Minsk. 

Enfin, le G7 (France, Allemagne, Italie, Japon, Royaume-Uni, Etats-Unis, Canada) se dit vendredi toujours «préoccupé par la situation en Ukraine» et exige que «toutes les parties respectent strictement les dispositions» de l'accord de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.thual le samedi 14 fév 2015 à 02:16

    sur certains medias semblent dire l inverse !ou est l objectivite quand on entend dire que les us ont tire un meilleur profit de l embargo envers la russie par rapport a l europe ?

  • LeRaleur le samedi 14 fév 2015 à 00:58

    Ben voyons, les valets des USA vont tout gober.

  • caacsyle le samedi 14 fév 2015 à 00:14

    http://rt.com/news/232067-fake-photos-russian-army/

  • caacsyle le samedi 14 fév 2015 à 00:13

    http://rt.com/news/232067-fake-photos-russian-army/