Ukraine : les têtes d'affiche de la présidentielle

le
0
Ukraine : les têtes d'affiche de la présidentielle
Ukraine : les têtes d'affiche de la présidentielle

Un roi du chocolat milliardaire, une icône déchue, un nationaliste traqué par Moscou ... 19 candidats aux multiples visages sont en lice pour la présidentielle en Ukraine. Ce dimanche, les quelque 45 millions d'Ukrainiens voteront pour leur nouveau président. Il s'agit du premier scrutin officiel, crucial, depuis la destitution du président Viktor Ianoukovitch, le 22 février dernier. Le nouveau chef de l'Etat aura devant lui la lourde tache de restaurer l'unité de son pays. Dans la région du Donbass, les combats entre séparatistes pro-russes et soldats de l'armée ukrainienne font toujours rage. Passage en revue des principaux prétendants à la présidence. 

Le roi du chocolat, Petro Porochenko

Il cavale en tête, avec 53% des estimations de vote. Petro Porochenko, milliardaire ukrainien, est le grand favori du scrutin de dimanche. L'oligarque a fait sa fortune dans le chocolat dans les années 1990. Son entreprise, Roshen, prospère dans le monde entier. Sa richesse est estimée à 1,6 milliard de dollars, par le magazine Forbes. Le milliardaire a toutefois sa part d'ombre : il a été l'un des fondateurs du Parti des régions, parti politique de Viktor Ianoukovitch. Il a également été ministre de l'économie sous le président déchu. Malgré son passé, Petro Porochenko bénéficie d'un large soutien. Il a été le premier oligarque à prendre parti pour les manifestants de la place Maïdan, à Kiev, dès les débuts du mouvement pro-européen, le 21 novembre 2013. Tout un symbole aux yeux des protestataires anti-gouvernementaux.   

L'égérie déchue Ioulia Timochenko

Elle appartient à «l'ancien système» dont les manifestants pro-européens ne veulent plus. La figure de la révolution Orange ukrainienne de 2004 n'a plus le soutien des foules. Ioulia Timochenko, libérée de prison en février dernier, passionaria à la tresse blonde, tente en vain de revenir sur le devant de la scène politique. Elle multiplie les déclarations ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant