Ukraine-Les rebelles proposent un corridor pour évacuer Debaltseve

le
1

(actualisé avec rejet du corridor par Kiev) MOSCOU, 16 février (Reuters) - Les séparatistes pro-russes ouvriront un corridor pour permettre aux soldats ukrainiens assiégés de quitter Debaltseve, cela à condition qu'ils posent les armes, a déclaré un commandant des forces rebelles, Edouard Bassourine, cité lundi par l'agence de presse Interfax. "Nous proposons d'ouvrir un corridor pour qu'ils (les soldats ukrainiens) posent leurs armes et partent. Nous ne parlons même pas de faire des prisonniers", a dit Bassourine. Debaltseve, noeud ferroviaire et routier situé à mi-chemin entre deux grands bastions des séparatistes de l'est de l'Ukraine, Donetsk et Louhansk, est attaqué depuis plusieurs semaines par les forces rebelles. Les séparatistes ont continué de pilonner Debaltseve après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu dimanche à minuit dans l'est de l'Ukraine, en affirmant que cette ville faisait partie de leur propre territoire et qu'ils pouvaient de ce fait continuer à tirer sans déroger à l'accord conclu jeudi dernier à Minsk. Les autorités ukrainiennes ont promptement rejeté la proposition de créer un corridor d'évacuation. "Nous en restons aux accords de Minsk, en vertu desquels Debaltseve est à nous. Nous n'en partirons pas", a dit le porte-parole de l'armée, Vladislav Selezniov. (Thomas Grove et Pavel Polityuk; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • patr.fav le lundi 16 fév 2015 à 17:00

    il faut que hollande merkel obama prennent les armes et vont de leurs personnes faire la guerres !!!