Ukraine-Les rebelles parés pour passer à l'offensive-Otan

le , mis à jour à 16:03
0

(actualisé avec autre citation et contexte) BRUXELLES, 11 mai (Reuters) - La Russie a déployé des forces supplémentaires le long de la frontière avec l'Ukraine et transféré des armes lourdes aux rebelles séparatistes de l'est de ce pays, ce qui pourrait leur permettre de lancer une offensive soudaine, a prévenu lundi le secrétaire général de l'Otan. "Il y a eu un renforcement des forces russes aussi bien le long de la frontière entre la Russie et l'Ukraine que dans l'est de l'Ukraine, avec un afflux régulier de matériel lourd, chars, artillerie, systèmes de défense antiaérienne, et un entraînement poussé (des séparatistes)", a déclaré Jens Stoltenberg. "Ils ont donc la capacité, les moyens de lancer de nouvelles attaques sans prévenir mais bien entendu, personne ne peut dire avec certitude quelles sont leurs intentions", a-t-il ajouté. Stoltenberg a déclaré en outre que le soutien de Moscou aux séparatistes constituait une "violation flagrante" des accords de Minsk conclus à la mi-février. "La simple présence de ces forces (russes) le long de la frontière, mais aussi sur le territoire de l'est de l'Ukraine, est en soi une violation des accords de Minsk, et c'est aussi une forme d'intimidation, de pression sur Kiev et sur l'Ukraine", a continué Jens Stoltenberg. Le général américain Philip Breedlove, commandant suprême des forces de l'Otan, avait estimé le mois dernier que la Russie pourrait être en train de tirer parti de la pause dans les affrontements dans l'est de l'Ukraine pour préparer une nouvelle offensive. Moscou nie armer les séparatistes pro-russes, comme l'en accusent le gouvernement ukrainien et les pays occidentaux. Les ministres des Affaires étrangères des pays de l'Otan doivent se retrouver cette semaine à Antalya, dans le sud de la Turquie, pour débattre de la situation en Ukraine. (Adrian Croft; Tangi Salaün et Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant