Ukraine : les négociations de paix en suspens, 24 morts dans les combats

le
0
Ukraine : les négociations de paix en suspens, 24 morts dans les combats
Ukraine : les négociations de paix en suspens, 24 morts dans les combats

Quiproquo diplomatique concernant l'Ukraine ce vendredi. Alors que les émissaires de Kiev, Moscou et des séparatistes prorusses espèrent entamer de nouveau pourparlers de paix à Minsk, les négociations ont dû être annulées selon les séparatistes tandis que le ministère biélorusse des Affaires étrangères dément toute information de la sorte.

Ce nouveau bras de fer diplomatique intervient au lendemain de la décision de l'Union européenne de prolonger ses sanctions contre la Russie, alors que les combats gagnent en intensité dans l'est de l'Ukraine. 

La Russie a réagi à l'extension des sanctions en appelant Bruxelles à réfléchir à deux fois à sa politique de «confrontation» qui ne mène nulle part. Sur le terrain, l'armée ukrainienne a perdu cinq hommes dans l'est de l'Ukraine ces dernières 24 heures. Durant cette même période, 19 civils ont également perdu la vie.

VIDEO. Ukraine : incertitude autour des négociations de paix à Minsk

Les pourparlers annulés ? Le président ukrainien Petro Porochenko avait appelé jeudi le groupe de contact composé d'un ex-président ukrainien, de l'ambassadeur russe en Ukraine et d'une représentante de l'OSCE, à «mener d'urgence des consultations (avec les rebelles) pour obtenir un cessez-le-feu immédiat». Mais si les émissaires des deux républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, Denis Pouchiline et Vladislav Denego, se sont bien envolés pour la Biélorussie, où doivent se tenir ces consultations, ni le format ni même la tenue de ces rencontres n'ont encore été formalisés.

Rebondissement ce vendredi puisque les négociations de paix auraient même été annulées, selon l'un des responsables séparatistes prorusses de Donetsk, Denis Pouchiline, immédiatement démenti par le ministère biélorusse des Affaires étrangères. 

«Le ministère biélorusse des Affaires étrangères a confirmé aujourd'hui que Kiev ne viendra pas, les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant