Ukraine : les habitants se préparent à une coupure du gaz russe lundi

le
0
Ukraine : les habitants se préparent à une coupure du gaz russe lundi
Ukraine : les habitants se préparent à une coupure du gaz russe lundi

Le gouvernement de Kiev a prévenu les habitants ce vendredi. Lundi prochain, il pourrait bien ne plus y avoir de gaz en provenance de Russie, faute d'accord sur la dette ukrainienne avec Moscou. 

Les négociations sur le volet énergétique du bras de fer entre Kiev et Moscou sont dans l'impasse. Cette semaine, l'Ukraine a refusé les conditions posées par la Russie. «J'ai chargé les ministères concernés de se préparer dès lundi à la coupure du gaz fourni par la Russie», a clarifié le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk, ce jour. Le géant semi-public russe Gazprom avait fixé à lundi la date limite pour le remboursement d'une dette de près de deux milliards de dollars par l'Ukraine, que Kiev juge trop élevée. Sans paiement de la dette, il est envisagé de passer à un système de pré-paiement qui pourrait signifier la coupure de l'approvisionnement et perturber les livraisons de gaz russe à l'Union européenne dont près de la moitié transitent par l'Ukraine.

 

Arseni Iatseniouk a également demandé au ministère de la Justice de «finaliser la préparation» du dossier pour «défendre les intérêts de l'Ukraine dans les relations entre Naftogaz (groupe public ukrainien) et Gazprom devant la Cour d'arbitrage de Stockholm». Le patron de Naftogaz, Andriï Kobolev, a dit se préparer «au pire scénario», comme pendant la précédente crise gazière en 2009 avec Moscou qui a fortement perturbé les approvisionnements en Europe.

Les Etats-Unis accusent la Russie d'avoir envoyé des tanks en Ukraine

Le département d'Etat des Etats-Unis a confirmé ce vendredi que la Russie avait envoyé des troupes et d'autres armes lourdes aux insurgés pro-russes, selon le New York Times. Selon le quotidien, un convoi de trois tanks T-64, des lance roquettes et d'autres véhicules militaires auraient franchi la frontière ukrainienne près de Snijné et de Stepanivka, dans la région de Donetsk. C'est dans cette région que se sont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant