Ukraine : les combats redoublent à l'approche d'un cessez-le-feu

le
0
Ukraine : les combats redoublent à l'approche d'un cessez-le-feu
Ukraine : les combats redoublent à l'approche d'un cessez-le-feu

Les combats redoublent d'intensité en Ukraine à quelques jours de l'entrée en vigueur d'une trêve visant à mettre fin à huit mois de conflit meurtrier, six soldats ukrainiens ayant péri dans l'Est séparatiste. Mais cette annonce d'un cessez-le-feu à partir du 9 décembre est à prendre avec prudence. Prenant la parole à Bâle, en Suisse, le chef de la diplomatie ukrainienne Pavlo Klimkine a d'ailleurs rappelé que l'Ukraine avait «besoin d'un cessez-le-feu réel et non d'une annonce».

Kiev et les séparatistes pro-russes, qui s'opposent depuis avril, ont créé la surprise en annonçant jeudi un accord sur un arrêt total des tirs dans l'est du pays à partir du 9 décembre. Mais signe que les violences ne diminuent pas à l'approche de ce cessez-le-feu, six soldats ont été tués et treize blessés au cours des dernières 24 heures, l'un des bilans les plus lourds pour les forces armées ces dernières semaines, a annoncé le porte-parole militaire Andrii Lyssenko. Il n'a pas précisé où ces militaires ont péri, mais a indiqué que «plusieurs attaques ennemies» contre l'aéroport de Donetsk, l'un des principaux points chauds du conflit, avaient été repoussées.

Des soldats des «troupes d'élite russes» auraient été tués

Un autre porte-parole militaire ukrainien, Oleksi Dmytrachkivski, a déclaré à l'AFP que les rebelles avaient notamment tiré sur le village de Piski, près de l'aéroport, aujourd'hui en grande partie détruit, et qu'«une roquette Grad a touché une tente où se trouvaient des militaires». Mardi, un dirigeant séparatiste avait pourtant annoncé un cessez-le-feu dans le secteur de l'aéroport de Donetsk à l'issue de pourparlers entre généraux haut placés russe et ukrainien, les insurgés et l'OSCE.

Certains médias ukrainiens affirment pour leur part que de nombreux hommes des «troupes d'élite russes» ont été tués dans les combats autour de l'aéroport et que la nécessité de récupérer les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant