Ukraine : les braises de la guerre totale couvent

le
0
Ukraine : les braises de la guerre totale couvent
Ukraine : les braises de la guerre totale couvent

La propagande bat son plein en Ukraine et ne permet pas d'y voir clair. Une seule chose est sûre : l'escalade se poursuit. Selon les autorités de Kiev, les combats font rage ce jeudi dans l'Est séparatiste de l'Ukraine où quatre soldats ukrainiens ont été tués et 18 blessés en 24 heures.

«La situation dans l'Est demeure tendue. Au cours des dernières 24 heures, les bandits ont tiré 44 fois» sur les positions ukrainiennes, notamment sur une base située près de l'aéroport de Donetsk, épicentre de violents combats depuis plusieurs mois, a déclaré le service de presse de l'opération militaire ukrainienne contre les rebelles pro-russes sur sa page Facebook.

A Donetsk, principal fief séparatiste, les journalistes de l'AFP ont entendu quelques échanges de tirs dans la matinée de jeudi tout près de l'aéroport. Mercredi soir, plusieurs explosions avaient retenti jusque tard dans la soirée dans le centre de la ville. Les rebelles ont affirmé qu'il s'agissait de bombardements ukrainiens sur un quartier près de l'aéroport. Les habitants ont fui la ville par crainte des combats et des bombardements.

Pour la première fois depuis les accords de cessez-le-feu du 5 septembre, l'Otan a confirmé mercredi l'entrée de matériels militaires lourds et de troupes russes sur le territoire ukrainien, ce que Moscou a démenti. Cette affirmation est « un faux propagandiste », a déclaré le premier adjoint à l'ambassadeur de Russie à l'ONU Alexandre Pankine au cours de la réunion d'urgence du Conseil de sécurité. Il a noté que, au contraire, les militaires ukrainiens ne respectaient pas le cessez-le-feu et continuaient de concentrer les forces sur la ligne de front. L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui envoie des observateurs en Ukraine depuis des mois, a pourtant elle-aussi confirmé les incursions militaires russes.

Un cessez-le-feu jamais respecté

Selon le représentant de l'Ukraine à l'OSCE ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant