Ukraine : les 4 observateurs de l'OSCE libérés

le
1
Ukraine : les 4 observateurs de l'OSCE libérés
Ukraine : les 4 observateurs de l'OSCE libérés

Un geste d'apaisement. Quatre observateurs de l'OSCE enlevés le 26 mai par des rebelles pro-Russes ont été libérés dans l'est de l'Ukraine, à quelques heures de l'expiration vendredi d'une trêve fragile et avant la signature redoutée par Moscou d'un accord commercial entre Kiev et l'Union européenne.

Les quatre observateurs Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe sont arrivés dans la nuit de jeudi à vendredi dans un hôtel de Donetsk, place forte des pro-Russes dans l'est de l'Ukraine. «Ils ont été libérés sans condition. Il s'agit d'un Danois, d'un Turc, d'un Suisse et si je ne me trompe pas, d'un Estonien», a déclaré à la presse le Premier ministre de la République de Donetsk autoproclamée par les séparatistes, Alexandre Borodaï.

De son côté, le président ukrainien Petro Porochenko s'est dit prêt à conclure un accord de paix avec son homologue russe Vladimir Poutine pour mettre fin à une insurrection séparatiste dans l'est de l'Ukraine, avant l'expiration de la trêve fixée à 19 heures vendredi.

Des négociations pour une prolongation de la trêve

Des représentants de Kiev et des responsables séparatistes ont poursuivi une 3e série de négociations indirectes à Donetsk qui pourraient aboutir à une prolongation de la trêve, mais les combats (plus de 400 morts depuis avril) se sont poursuivis ces derniers jours dans le bassin industriel russophone du Donbass.

Le chef des séparatistes a annoncé que les combattants pro-Russes s'étaient emparés dans la soirée d'une base militaire ukrainienne à Donetsk après quelques heures d'affrontements armés. 

«Il est crucial que la Russie montre dans les prochaines heures qu'elle travaille au désarmement des séparatistes, qu'elle les encourage à désarmer, qu'elle les appelle à déposer les armes et à participer à un processus légitime», a asséné le secrétaire d'Etat américain John Kerry à l'issue d'un entretien à Paris avec son ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le vendredi 27 juin 2014 à 09:53

    http://progresismohumano.wordpress.com/2014/06/07/horrific-crimes-of-the-nazis-and-u-s-in-kiev-lugansk/