Ukraine : le président accepte de dialoguer avec l'opposition

le
0
Dans les rues de Kiev, la police a repoussé, lundi, des manifestants pro-européens qui bloquaient le siège du gouvernement. Les forces spéciales seraient également intervenues au siège du parti de l'opposante emprisonnée Ioulia Timochenko.

La voie du dialogue semble désormais ouverte à Kiev. Lundi, le président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, a accepté l'idée d'une table ronde afin de trouver une sortie à la crise politique que traverse le pays depuis son refus d'un rapprochement avec l'Union européenne. Une première rencontre devrait intervenir dès mardi. L'actuel président rencontrera ses trois prédécesseurs. Cette réunion doit poser les bases des futurs pourparlers, précise le communiqué de la présidence. Léonid Kravtchouk, le premier président de l'Ukraine indépendante, Léonid Koutchma, dont Viktor Ianoukovitch a été le premier ministre, et Viktor Iouchtchenko, qui était sorti vainqueur de la Révolution orange de 2004, avaient apporté la semaine dernière l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant