Ukraine : le mystérieux virus Snake infecte les ordinateurs du gouvernement

le
0
Ukraine : le mystérieux virus Snake infecte les ordinateurs du gouvernement
Ukraine : le mystérieux virus Snake infecte les ordinateurs du gouvernement

L'ombre de hackers russes plane sur une série de contaminations suspectes. Un virus informatique ou «malware» très puissant a infiltré des ordinateurs en Ukraine. Quelque 22 cas ont été enregistrés depuis 2013, année du début de la crise politique dans ce pays, selon un rapport de BAE Systems Applied Intelligence.

Le virus en question, baptisé Snake ou Ouroboros (serpent de la mythologie grecque), est «l'une des menaces plus sophistiquées et les plus persistantes que nous étudions», explique dans un rapport publié (PDF en anglais) vendredi à Londres la filiale spécialisée dans l'intelligence appliquée du groupe de défense britannique BAE Systems.

Le virus peut hiberner pendant plusieurs jours

Apparu en 2005, ce virus semble avoir été déployé de façon plus agressive depuis 2013, selon la même source: sur 56 cas répertoriés depuis 2010 dans le monde entier, 44 ont été enregistrés depuis l'an dernier. L'Ukraine est la principale cible, avec 22 cas depuis 2013, dont 14 constatés depuis le seul début de l'année 2014, alors que la crise politique en Ukraine s'accélérait avec la chute du président pro-russe Victor Ianoukovitch fin février.

Les opérateurs de ce virus agissent en semaine et essentiellement dans un fuseau horaire correspondant à Moscou, constate BAE Systems. Grâce à Snake, ils peuvent «accéder à la totalité des systèmes informatiques qu'ils ont infiltrés», ajoute le rapport. «La capacité (de ce virus) à hiberner, en restant complètement inactif pendant plusieurs jours, rend sa détection extrêmement complexe».

Un «malware» de haut-niveau

Selon le Financial Times publié samedi, le virus a notamment infiltré des systèmes informatiques du gouvernement de Kiev et d'importantes organisations ukrainiennes. «L'Ukraine est le pays le plus touché» par le virus, a déclaré un directeur général de BAE Systems Applied Intelligence, Dave Garfield, cité dans le quotidien financier. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant