Ukraine : le drapeau national ukrainien flotte sur la mairie de Slaviansk

le
5
Ukraine : le drapeau national ukrainien flotte sur la mairie de Slaviansk
Ukraine : le drapeau national ukrainien flotte sur la mairie de Slaviansk

Le drapeau national ukrainien a été hissé sur la mairie de Slaviansk, un bastion séparatiste dans l'est du pays repris aux rebelles séparatistes pro-russes samedi par les forces de Kiev. Il s'agit de loin de leur plus important succès militaire depuis la reprise de «l'opération antiterroriste» contre les insurgés prorusses, relancée après l'expiration du cessez-le-feu lundi dernier.

«En ce moment même, le drapeau national est levé sur la mairie de Slaviansk, en présence d'une formation de soldats ukrainiens», a déclaré  le ministre de la Défense Valeriï Gueleteï, cité dans un communiqué de la présidence. Il a ajouté que le rétablissement des services sociaux essentiels et du fonctionnement de la police avait déjà commencé à Slaviansk.

Le présidnt Petro Porochenko a félicité les soldats et a demandé qu'on lui présente avant la fin de la journée la liste de ceux qui se sont distingués lors de la reprise des localités de Mykolayivka et Semenivka et de la ville de Slaviansk. Une mission humanitaire a commencé à fournir de l'assistance aux habitants de Slaviansk, a encore indiqué la présidence.

Cette nouvelle risque d'affecter les efforts diplomatiques pour mettre fin à la crise qui opposant les russophones de l'est de l'Ukraine aux autorités de Kiev. Ces efforts, encouragés par les grands pays occidentaux, étaient censés déboucher samedi sur une réunion du «groupe de contact» réunissant l'Ukraine, la Russie, l'OSCE et les rebelles, mais la tenue de celle-ci apparaissait incertaine, son lieu n'étant toujours pas fixé en fin de matinée.

Le drapeau ukrainien hissé à Slaviansk

Le départ des insurgés pro-russes a été confirmé samedi par le maire de Slaviansk, Vladimir Pavlenko, nommé par les rebelles, qui a précisé que les forces ukrainiennes qui n'y étaient pas encore entrées. Ainsi que par le ministre ukrainien de l'Intérieur Arsen Avakov. Selon ce -dernier, une «grande partie» ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le dimanche 6 juil 2014 à 07:26

    Kiev envoit des armes chimiques; ils bombardent avec du phosphore ; ils emploient des bombes à fragmentations. Tout ça ce sont des crimes de guerre et des armes prohibées par les conventions de Genève. . Ils s'en moquent complètement. Ils savent que dans la presse occidentale personne ne le dira. On sait que pour les États-Unis les populations civiles sont une cible. Une cible privilégiée. Ils l'ont fait en Irak. Ils le font en Syrie. Ils s'attaquent prioritairement aux populations civiles.

  • v.sasoon le dimanche 6 juil 2014 à 06:52

    http://allainjules.com/2014/07/05/audio-le-fascisme-de-kiev-consiste-a-exterminer-tous-les-pro-russes-de-lest-dixit-alexandre-sivov/

  • opelin le samedi 5 juil 2014 à 17:24

    L'Ukraine applique les méthodes soviétiques : pas de quartiers, en force.

  • alvaro71 le samedi 5 juil 2014 à 15:28

    Bravo au nouveau gouvernement Ukrainien

  • v.sasoon le samedi 5 juil 2014 à 13:20

    http://french.ruvr.ru/2014_07_05/photo-Les-adieux-aux-habitants-du-village-de-Louganskaia-peris-lors-des-frappes-aeriennes-9937/#?slide-1&_suid=140455520698400798778364203942