Ukraine-La trêve rompue de plus en plus souvent, selon l'OSCE

le
0

KIEV, 5 novembre (Reuters) - Les observateurs internationaux postés dans l'est de l'Ukraine ont constaté une intensification des violences près de l'aéroport de Donetsk, le long de la ligne de front séparant les séparatistes prorusses des forces gouvernementales, a déclaré jeudi Alexander Hug, responsable de Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Dans l'ensemble, les armes se sont tues depuis septembre, incitant les belligérants à prolonger le retrait d'armes légères, mais l'accroissement du nombre d'incidents est venue souligner la fragilité du processus de paix. La résurgence de la violence rend par ailleurs hautement improbable une levée rapide des sanctions que l'Europe a infligé à la Russie qui continue de nier qu'elle soutient les rebelles. "Depuis dimanche, les observateurs ont constaté un accroissement significatif des violences dans et autour de l'aéroport de Donetsk que l'on ne peut pas imputer à des entraînements ou à des opérations de déminage", a dit Alexander Hug lors d'un point presse hebdomadaire relayé sur Twitter par l'OSCE. S'il n'a pas détaillé les violences évoquées, les observateurs ont toutefois dit mercredi avoir entendu plus de 150 explosions et salves diverses d'armes légères et de canons antiaériens sur plusieurs points de la ligne de front. Alexander Hug a rappelé que la date limite fixée pour le retrait des armes, qu'il s'agisse de chars ou de véhicules blindés de transports de troupe, expirait dans quelques jours et que le processus n'était pas achevé. "Nous avons constaté de nombreuses divergences dans le processus de retrait dans l'est de l'Ukraine et j'exhorte toutes les parties à employer les derniers jours pour s'y conformer." "Une des principales préoccupations provient du tir d'au moins un missile Grad à Staromykhailivka le 2 novembre" a-t-il dit, évoquant une localité proche de Donetsk. (Alessandra Prentice,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant