Ukraine-La tenue du sommet de Minsk "très probable", dit Fabius

le
0

PARIS, 11 février (Reuters) - La tenue du sommet de Minsk visant à trouver une solution au conflit dans l'est de l'Ukraine est "très probable" même si les négociations menées par les conseillers des dirigeants russe, ukrainien, français et allemand butent sur plusieurs problèmes, a déclaré mercredi Laurent Fabius. François Hollande et Angela Merkel doivent s'entretenir mercredi matin pour décider de leur venue dans la capitale biélorusse où il est prévu qu'ils retrouvent les présidents ukrainien Petro Porochenko et russe Vladimir Poutine. "Il y a encore pas mal de problèmes qui restent à régler mais je pense que la décision sera prise" d'aller à Minsk, a déclaré le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius sur France Inter. Son homologue allemand, Frank-Walter Steinmeier, avait dit espérer mardi soir qu'aucune explosion de violences ne viendrait remettre en cause la tenue du sommet. Selon le chef de la diplomatie française, un accord est encore lointain mais reste le principal objectif du président français et de la chancelière allemande qui voient, a-t-il dit, ce sommet comme celui "de la dernière chance". "Il y a deux ou trois grands problèmes qui restent non résolus", a dit Laurent Fabius. "Le premier, c'est: que deviennent les provinces de l'est? Le gouvernement ukrainien accepte une décentralisation qui est absolument légitime, les séparatistes et les russes voudraient aller plus loin." "Il y a un deuxième problème qui est extrêmement important, c'est la garantie de la frontière. Non seulement qui surveillera la frontière mais comment elle va être respectée et là, les Russes, pour le moment, mettent toute une série de conditions (...); on n'a pas encore débouché", a-t-il ajouté. D'autres questions restent en suspens concernant le cessez-le-feu ou le retrait des zones de conflit des armes les plus lourdes, a-t-il ajouté, alors que les violences ont redoublé ces dernières heures sur le terrain. (Gregory Blachier, édité par Danielle Rouquié)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant