Ukraine : la Russie aurait tout planifié de longue date

le
2
Ukraine : la Russie aurait tout planifié de longue date
Ukraine : la Russie aurait tout planifié de longue date

La Crimée annexée par la Russie en 2014, une guerre dans l'est de l'Ukraine entre loyalistes et prorusses, un cessez-le-feu pas respecté... La situation en Ukraine se dégrade et ses conséquences sur les relations entre la Russie et l'Occident sont de plus en plus néfastes. Mais ce chaos pourrait avoir été organisé volontairement par la Russie, selon les révélations faites ce mercredi par le journal russe «Novaya Gazeta».

Alors que les Occidentaux ont de nouveau appelé mardi, après une réunion à Paris, au respect du cessez-le-feu violé dans l'est de l'Ukraine, que la ville de Marioupol est en proie à une déstabilisation après la prise de Debaltseve par les prorusses, et alors que le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, a jugé que les dirigeants russes «mentaient droit dans les yeux à propos de ce qu'ils font» en Ukraine, «Novaya Gazeta» explique que cette situation résulte d'une action planifiée.

VIDEO. Washington et Londres haussent le ton face au Kremlin.

Le journal, critique envers le pouvoir et qui dénonce régulièrement la corruption et les atteintes aux droits de l'homme en Russie, met en avant un document remis à l'administration présidentielle de Vladimir Poutine début février 2014. Ce texte justifie l'ingérence de la Russie dans les affaires ukrainiennes et détaille, en sept points, comment la Russie pourrait, entre autres, annexer la région de Crimée et tirer profit d'une déstabilisation de l'est de l'Ukraine. Tout ne s'est pas déroulé exactement comme écrit dans ce document, mais les grandes lignes de ce qu'il est advenu sont tracées.

«Novaya Gazeta», dont plusieurs journalistes ont été assassinés ces 15 dernières années, notamment Anna Politkovskaïa, spécialiste de la guerre en Tchétchénie, attribue la paternité du document à l'homme d'affaires Konstantin Malofeev. Accusé par l'Europe de financer les séparatistes prorusses, ce dernier nie l'avoir rédigé.

Les sanctions ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4661438 le mercredi 25 fév 2015 à 09:55

    non juste depuis la conférence de YALTA ........

  • bernm le mercredi 25 fév 2015 à 09:45

    Et bien sur, les americains, n'avaient pas prevu de longue date de faire tomber l'Ukraine sous influence de l'OTAN.