Ukraine : la mise en garde de Viktor Ianoukovitch aux Occidentaux

le
0
Le président ukrainien ne veut pas d'«ingérences» étrangères dans les affaires intérieures de son pays.

L'heure était à l'explication de texte jeudi à Kiev. Deux jours après sa visite à Moscou et la signature d'accords économiques entre les deux capitales, le président ukrainien a tenté de se justifier lors d'une conférence de presse.

Accusé par l'opposition d'avoir bradé la souveraineté de son pays, Viktor Ianoukovitch a défendu ces accords controversés et dénoncé les «tentatives anticonstitutionnelles de prise du pouvoir». «Il est très important qu'il n'y ait pas d'ingérences dans nos affaires intérieures», a-t-il ajouté, dans une allusion à peine voilée aux visites de plusieurs responsables européens, dont le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, et de la secrétaire d'État adjointe américaine Victoria Nuland, venus soutenir les manifestants qui occupent Maidan, la place de l'Indépendance, depuis plusieurs semaines.

Dans...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant