Ukraine : l'UE va lancer sa deuxième salve de sanctions contre la Russie

le
40
Le 22 février, à Kiev, un manifestant brandit un drapeau européen.
Le 22 février, à Kiev, un manifestant brandit un drapeau européen.

Le référendum en Crimée "est illégal et illégitime, et son résultat ne sera pas reconnu", ont affirmé dimanche après-midi, avant même la clôture du vote*, les présidents du Conseil et de la Commission européenne. Ce scrutin "est contraire à la Constitution ukrainienne et aux règles internationales", ajoutent Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso au nom des Vingt-Huit.Mais au-delà des mots, déjà entendus, que peut faire l'Europe ? Divisés entre, d'une part, une opinion publique à l'Est qui a vécu dans sa chair l'impérialisme soviétique et croit revivre aujourd'hui des heures qu'elle croyait révolues et, d'autre part, la nécessité perçue à l'Ouest de préserver le dialogue mais aussi les intérêts économiques de l'Europe, les dirigeants européens ont peiné à concevoir une stratégie de sanctions graduées en trois étapes, de plus en plus sévères, vis-à-vis de Moscou. Le 6 mars dernier, ils ont suspendu les négociations sur la libéralisation des visas et sur le nouvel accord de coopération Russie-UE. Décision symbolique : ces deux dossiers étaient au point mort depuis plusieurs mois. Ils ont aussi suspendu les préparatifs au sommet du G8 qui doit se tenir en juin à Sotchi, sous présidence russe."On a vu l'usage que Moscou fait des écoutes"La deuxième étape se déroulera lundi, avec le gel des avoirs dans les banques européennes et l'interdiction de voyager dans l'UE pour "une quinzaine d'individus" en Russie et/ou en Crimée,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5299935 le mardi 18 mar 2014 à 07:53

    si le vote n'a pas été truqué, je ne vois pas pourquoi l'Europe et les US s'opposent au souhait des criméens.

  • ref1929 le mardi 18 mar 2014 à 03:30

    A quand les sanctions contre les US pour tous les coups d'état organisés afin d'ecraser ses opposants...

  • v.sasoon le lundi 17 mar 2014 à 19:55

    http://french.ruvr.ru/2014_03_17/Kosovo-le-cynisme-de-la-democratie-europeenne-9203/

  • pierry5 le lundi 17 mar 2014 à 17:36

    Pour les dirigeants de l'UE il faut se référer à Tintin et la Castafiore " Je ris de me voir si c.. en ce miroir "

  • v.boissi le lundi 17 mar 2014 à 16:54

    à M3435004: vous avez mal lus mes post précédents je ne dis pas autre chose que vous Me suis trompé d'un an, la guerre de Crimée a débuté en 1853 et pas 52

  • psdi le lundi 17 mar 2014 à 15:06

    Ce qui est .on, c'est que les Russes vont aussi lancer leur deuxième salve.

  • v.sasoon le lundi 17 mar 2014 à 14:43

    http://lemonderusse.canalblog.com/archives/2014/03/17/29455456.html

  • M3435004 le lundi 17 mar 2014 à 14:41

    M1613438 le bon vieux temps de l'URSS !!! C'était en effet le bon vieux temps où l'on pouvait dans une nuit d'ivresse de 1954 rattacher une province russe à une République socialiste soviétique, mais un bon vieux temps aussi où l'on ne votait pas DU TOUT !

  • M3435004 le lundi 17 mar 2014 à 14:36

    v.boissi Vous pouvez reprendre vos manuels d'histoire, si tant est que vous en ayez eu ! A défaut essayez de savoir pourquoi nous avons à Paris un boulevard de Sebastopol, une avenue Malakoff et un métro Crimée ! Vous apprendrez que la Crimée est russe, que la France, alliée aux Anglais et aux Ottomans, en Crimée en 1856 faisait la guerre à la Russie -et pas à l'Ukraine- lisez la suite et refaites votre commentaire après.

  • er3dw le lundi 17 mar 2014 à 13:58

    j'aimerais connaitre le nom des dictateurs ab rutis de l'UE qui sont contre la volonté du peuple.