Ukraine : l'Europe envisage un boycott de la Coupe du monde de foot en Russie

le
3
Ukraine : l'Europe envisage un boycott de la Coupe du monde de foot en Russie
Ukraine : l'Europe envisage un boycott de la Coupe du monde de foot en Russie

Les Européens envisagent de boycotter la Coupe du monde de football en Russie en 2018 en cas de nouvelle aggravation du conflit en Ukraine, mais vont sans tarder renforcer leurs sanctions économiques contre Moscou. L'idée d'un boycott sportif figure dans un «document de travail discuté avec les Etats membres» de l'Union européenne, a indiqué mercredi une source européenne. «Mais comme une possibilité plus tard, pas maintenant», a-t-elle ajouté.

Selon le Financial Times, le document parle d'une «action coordonnée au sein du G7 et au-delà pour recommander la suspension de la participation de la Russie à de grands événements culturels, économiques ou sportifs (courses de Formule 1, compétitions de football de l'UEFA, Coupe du monde 2018, etc.)». La Russie doit organiser à l'été 2018 la Coupe du monde de football, quatre ans après avoir accueilli les jeux Olympiques d'hiver 2014 à Sotchi en février.

La Fifa opposée à un boycott

Des appels au boycott ont été lancés cet été par plusieurs hommes politiques allemands. Fin juillet, le vice-Premier ministre britannique Nick Clegg a ajouté sa voix, estimant que ce «jeu magnifique» ne pouvait pas être «entaché par l'horrible agression de la Russie» contre l'Ukraine. Un porte-parole de la Fifa a renvoyé à un communiqué publié le 25 juillet sur le site de l'instance internationale. «L'histoire a montré que le boycott des événements sportifs n'était pas la solution la plus efficace pour régler les problèmes», estime la Fifa. La Fédération allemande de football (DFB) s'est aussi opposée à un tel boycott, jugeant contre-productif celui des jeux Olympiques de Moscou en 1980 après l'invasion par l'armée soviétique de l'Afghanistan. «Le boycott de 1980 n'a rien apporté. Ça n'avait été préjudiciable qu'aux sportifs», a expliqué mardi le président de la DFB, Wolfgang Niersbach.

La Russie a déjà été suspendue du club des pays développés du G8, dont un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le jeudi 4 sept 2014 à 14:34

    si vous voulez une demonstration de la mauvaise foi de kiev https://www.youtube.com/watch?v=w4gT7Rw9060&feature=player_embedded

  • M6445098 le jeudi 4 sept 2014 à 08:59

    il y en a qui prennent leurs rêves pour des réalités! la FIFA va vite calmer ces petits rigolos...

  • M4189758 le jeudi 4 sept 2014 à 08:05

    JPi - Les maires du palais bruxellois sont prets à mélanger sport et mauvaise politique: tristounet. Mais comment revenir en arrière et admettre qu'on s'est mal débrouillé? = sans issue!