Ukraine: l'Europe blâme Poutine

le
0
Après le rapprochement raté avec Kiev, les dirigeants de l'UE comparent le président russe à Leonid Brejnev.

Envoyé spécial à Vilnius

L'Europe, ulcérée par les menaces de Vladimir Poutine et par un rapprochement raté avec l'Ukraine, s'est offert un petit quart d'heure de guerre froide à la fin du sommet de Vilnius. Deux commentaires ciblés de Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso ont renvoyé le président russe à un modèle qu'il aura du mal à digérer: Leonid Brejnev, l'homme de la grande glaciation soviétique, jusqu'en 1982.

C'est le placide Van Rompuy, président du Conseil, qui a ouvert le feu de l'amertume. «Nous ne céderons à aucune pression venue de l'extérieure, et encore moins à celle de la Russie», a-t-il averti au nom des vingt-huit États de l'UE. Ajustant le tir, il a précisé que l'attitude du Kremlin vis-à-vis de l'Ukraine «pourrait être en violation des accords d'Helsinki», un reproche tombé en désuétude depuis la fin du ridea...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant