Ukraine : l'arrivée de chars et de canons alimente la peur d'une escalade

le
2
Ukraine : l'arrivée de chars et de canons alimente la peur d'une escalade
Ukraine : l'arrivée de chars et de canons alimente la peur d'une escalade

L'acheminement de chars et canons depuis la Russie vers Donetsk, un bastion séparatiste prorusse dans l'est de l'Ukraine, fait craindre ce lundi la reprise d'une guerre totale en dépit des mises en garde occidentales adressées à la Russie. La situation sur le terrain s'est brusquement dégradée après la tenue des élections séparatistes le 2 novembre. Celles-ci ont contribué à saper le processus de paix engagé en septembre par Kiev et les séparatistes prorusses avec la participation de Moscou et de l'OSCE. Quatre personnes dont trois civils ont été tués lundi matin dans des tirs d'artillerie. Vendredi, cinq soldats avaient été tués dans l'est en seulement 24 heures.

Blindés et camions se multiplient. Depuis vendredi, Kiev dénonce l'entrée dans l'est séparatiste prorusse de chars et de pièces d'artillerie depuis la Russie. Mais ces accusations restent sans effet. Selon des journalistes présents sur place, plusieurs blindés et des camions transportant des canons ont été aperçus vers Donetsk. Près de Chakhtarsk, à proximité du site où a été abattu en juillet le vol MH17 qui avait causé la mort de 298 personnes, la présence de six chars et deux blindés a également été constatée. A Makiïvka, non loin de Donetsk, les journalistes ont également vu une colonne de 15 camions sans plaque d'immatriculation, dont 14 transportaient chacun un canon de 122 mm. Les camions, en mouvement vers Donetsk, étaient bâchés, sauf un dans lequel on pouvait voir des caisses de munitions empilées. 

VIDEO. Chars et canons affluent vers Donetsk

L'Europe et les Etats-Unis inquiets. Federica Mogherini, la chef de la diplomatie européenne, a demandé dimanche soir à Moscou de retirer ses troupes et d'empêcher l'arrivée de nouveaux renforts en Ukraine. «J'appelle la Russie à assumer pleinement ses responsabilités à cet égard, y compris en empêchant tout mouvement de soldats, d'armes ou de combattants en provenance ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2683479 le lundi 10 nov 2014 à 15:15

    http://www.les-crises.fr/comment-declencher-une-guerre-et-perdre-un-empire-par-dmitry-orlov/a lire

  • M940878 le lundi 10 nov 2014 à 14:16

    ça craint un max ... c'est à nos portes