Ukraine-Kiev reconnaît qu'une partie de Debaltseve lui échappe

le
4

KIEV, 17 février (Reuters) - Une partie de la ville assiégée de Debaltseve a été conquise par les séparatistes pro-russes et des "combats de rue" sont en cours, a reconnu mardi en fin d'après-midi le ministère ukrainien de la Défense. "Des combats de rue se poursuivent. Les rebelles attaquent la ville par groupes d'assaut, appuyés par l'artillerie et des véhicules blindés. Une partie de la ville est tombée aux mains des bandits", indique le ministère dans un communiqué. Un groupe de militaires ukrainiens a été fait prisonnier par les séparatistes dans cette ville stratégique, noeud ferroviaire et routier à mi-chemin entre les grands bastions rebelles que sont Donetsk et Louhansk, a ajouté le ministère. Les séparatistes ont continué de pilonner Debaltseve après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu dimanche à 00h00 dans l'est de l'Ukraine, en estimant que cette ville faisait partie de leur propre territoire et n'était de ce fait pas concernée par la trêve. (Richard Balmforth; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 le mardi 17 fév 2015 à 20:19

    Les "pro russes" sont les seuls patriotes dans cette affaire. Ceux qui défendent la terre de leurs pères contre des étrangers qui ne leur veulent aucun bien.

  • delapor4 le mardi 17 fév 2015 à 20:15

    Les oligarques mafieux ont tous fait le choix de Washington / Porochenko, Bretzel.

  • Berg690 le mardi 17 fév 2015 à 17:30

    ou Oradour!

  • LeRaleur le mardi 17 fév 2015 à 16:52

    Pour ce qu'il en restera, un peu comme Dresde.