Ukraine : Kiev perd l'aéroport de Donetsk, au moins 42 morts dans les combats

le
1
Ukraine : Kiev perd l'aéroport de Donetsk, au moins 42 morts dans les combats
Ukraine : Kiev perd l'aéroport de Donetsk, au moins 42 morts dans les combats

Lancé mercredi soir depuis Berlin, l'appel au cessez-le-feu par les ministres ukrainien, russe, français et allemand des Affaires étrangères n'y a rien fait : l'Ukraine est de nouveau engagé dans l'engrenage des violences. Ce jeudi, l'armée ukrainienne a essuyé un très sérieux revers avec la perte symbolique de l'aéroport de Donetsk qui a dû être abandonné aux rebelles séparatistes.

Les signes d'une reprise à grande échelle des combats se multiplient également. Au moins 42 personnes sont mortes ces dernières 24 heures. Il s'agit du bilan le plus meurtrier depuis septembre.

Depuis le début du conflit en avril, dans la foulée de l'annexion de la péninsule de Crimée par la Russie et du réveil des séparatismes prorusses dans l'est du pays, plus de 5.000 personnes ont péri dans les combats entre soldats ukrainiens et rebelles séparatistes, selon l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

L'aéroport de Donetsk échappe à Kiev. Les autorités de Kiev ont dû abandonner aux rebelles l'aéroport de Donetsk. Un site stratégique où soldats et combattants séparatistes combattaient depuis mai, y compris jusque dans les tunnels. Les troupes loyalistes ont dû se replier et, si elles continuent d'attaquer les rebelles, elles ne sont désormais plus présents à l'intérieur de l'aéroport. L'impact psychologique pourrait être lourd pour les forces armées ukrainiennes.

Elles avaient déjà perdu l'aéroport de Lougansk, principale ville de la région séparatiste voisine de celle de Donetsk.Leur priorité était de conserver l'aéroport de Donetsk, aux portes du principal bastion rebelle. L'armée n'a pas pour l'instant indiqué si elle tenterait une contre-offensive pour tenter d'y reprendre pied. 

VIDEO. Ukraine : l'aéroport de Donetsk en ruine vu du ciel

Les rebelles avaient lancé une offensive d'envergure contre l'aéroport le 15 janvier pour tenter de s'emparer des positions ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pierry5 le jeudi 22 jan 2015 à 18:00

    Les français qui se plaignent que le bâtiment va pas, n'ont qu'à aller là bas, à première vue il y a du boulot.