Ukraine : Kiev crie à «l'invasion» russe, Obama gronde

le
5
Ukraine : Kiev crie à «l'invasion» russe, Obama gronde
Ukraine : Kiev crie à «l'invasion» russe, Obama gronde

L'Ukraine a demandé ce vendredi au président russe Vladimir Poutine de mettre fin à son «agression» en Crimée, alors que le président déchu Viktor Ianoukovitch réapparaissait en Russie et déclarait vouloir «lutter pour l'avenir» du pays.

L'Ukraine s'attendait vendredi soir à une offensive imminente des troupes russes ou commanditées par la Russie qui pourraient passer à l'action en Crimée ce samedi 1er mars avant l'aube.

Ce vendredi soir, le président des Etats-Unis s'est exprimé en direct de la Maison-Blanche, à Washington, à propos de la situation en Ukraine.

«Nous sommes profondément inquiets au sujet d'informations sur des mouvements de troupes entrepris par la fédération russe en Ukraine», a déclaré Barack Obama. «Les Etats-Unis seront solidaires de la communauté internationale pour souligner qu'il y aura un coût à toute intervention militaire en Ukraine», a averti le dirigeant américain.

Le président américain, qui a assuré que son administration restait en contact avec le gouvernement russe, a reconnu que Moscou avait des intérêts en Ukraine. Mais il a estimé qu'une violation de la souveraineté et de l'intégrité territoriale du pays serait «profondément déstabilisante».

Le dirigeant américain a également souligné qu'une intervention militaire russe en Ukraine, moins d'une semaine après la destitution du président pro-russe Viktor Ianoukovitch par le Parlement, «représenterait une interférence dans des affaires qui doivent être déterminées par les Ukrainiens». Remarquant que «la situation reste très volatile», Barack Obama a aussi révélé que le vice-président Joe Biden venait de parler avec le nouveau Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk «pour lui assurer qu'en ce moment difficile, les Etats-Unis soutiennent ses efforts et la souveraineté, l'intégrité territoriale et l'avenir démocratique de l'Ukraine».

2000 militaires déployés en Crimée

Plus tôt dans la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9095115 le samedi 1 mar 2014 à 04:09

    Les russes n'ont pas à interférer dans les affaires de l'Ukraine un pays souverain.La France n'interfère pas dans les affaires entre wallons et Flamands en envoyant nos soldats occuper les bâtiments du parlement wallon quand il y a problème

  • M9095115 le samedi 1 mar 2014 à 03:37

    Un jour les russes débarqueront à Marseille quand nos immigrés prendront de force la préfecture puisqu'ils sont en majorité la bas

  • pierry5 le vendredi 28 fév 2014 à 21:36

    Les russes n'ont pas perdu l'Ukraine, on a profité qu'Eltsine était constamment bourré pour que les occidentaux lui imposent la scission de la Russie. Car ils ont vraiment la trouille de ce pays qui a déjà écrasé non seulement Napoléon mais aussi Hi-tler. La deuxième guerre mondiale a été gagné par eux en éliminant une bonne partie de l'armée allemande, l'affaiblissant fortement de surcroît.

  • M9095115 le vendredi 28 fév 2014 à 13:31

    La Russie a seulement peur de perdre sa base sur la mer noire après avoir perdu l'Ukraine qui en avait marre de vivre sous la menace de la Russie et crever la dalle

  • lompala le vendredi 28 fév 2014 à 12:55

    La France fait la police "dans l'intérêt de l'humanité " en Afrique; pourquoi la Russie ne ferait-elle pas la même chose en Ukraine !!