Ukraine : Kiev affirme avoir arrêté dix parachutistes russes

le
4
Ukraine : Kiev affirme avoir arrêté dix parachutistes russes
Ukraine : Kiev affirme avoir arrêté dix parachutistes russes

A la veille d'une rencontre au sommet avec son homologue russe Vladimir Poutine ainsi que des dirigeants de l'Union européenne à Minsk (Biélorussie),  le président ukrainien Petro Porochenko a annoncé lundi soir qu'il dissolvait le Parlement, ouvrant la voie à des élections qui devraient se tenir le 26 octobre. Ce lundi les armes ne se sont pas tues, bien au contraire. Les séparatistes pro-Russes de l'est du pays ont lancé lundi une contre-offensive, alors que Moscou annonçait l'envoi d'un deuxième convoi humanitaire. Selon les services de sécurité de l'Ukraine (SBU), dix soldats de la 98e division aéroportée basée en Russie centrale ont été arrêtés à environ une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Donetsk.

«Le chef de l'État ukrainien a exprimé une vive préoccupation à propos de la violation de la frontière ukrainienne par des véhicules blindés russes et par l'intention de la Russie d'envoyer un soi-disant convoi humanitairede nouveau en Ukraine», a indiqué lundi en fin d'après-midi la présidence de l'UE après une conversation téléphonique entre Petro Porochenko et le président du Conseil européen Herman Van Rompuy.

Si une rencontre Porochenko-Poutine  n'est pas formellement prévue de visu, le président ukrainien a promis de «parler de paix» avec son homologue russe, qu'il espère «convaincre de retirer» les combattants séparatiste de l'est de l'Ukraine dans un conflit qui a fait plus de 2.200 morts en plus de quatre mois. Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, s'est pourtant contenté lundi d'espérer que cette rencontre puisse «faciliter les échanges d'opinions» pour trouver une solution à la crise.

«Les deux chefs d'État sont prisonniers de leur opinion publique et ne peuvent faire de concessions substantielles. D'autant plus que le temps joue en faveur de Moscou, qui pourrait vouloir prolonger le conflit jusqu'à l'hiver», estime l'analyste Konstantin Kalatchev. «Ces ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • perkele le mardi 26 aout 2014 à 09:19

    les équipements militaires des rebelles sont clairement trop modernes pour venir des vieux stocks d'une armée ukrainienne en pleine déliquescence ...

  • v.sasoon le mardi 26 aout 2014 à 08:11

    http://fr.rbth.com/international/2014/08/22/des_volontaires_francais_ont_rejoint_les_forces_dautodefense_po_30491.html

  • v.sasoon le mardi 26 aout 2014 à 08:05

    Est qu'est devenue la colonne fantome de char russe? avec les parachutiste fantomes, la conclusion c'est que l'ukraine est hantée))))))

  • v.sasoon le mardi 26 aout 2014 à 07:58

    des preuves, des preuves, ... au fait, pourquoi 10? 100 c'est mieux, ca fait plus serieux )))))))))))))))))