Ukraine : journée d'accalmie à Kiev

le
0
Les manifestants isolés ou tombés étaient battus sans ménagement à coups de pied et de matraque, selon les journalistes sur place.
Les manifestants isolés ou tombés étaient battus sans ménagement à coups de pied et de matraque, selon les journalistes sur place.

21 h 45. L'un des chefs de file de l'opposition ukrainienne, Arseni Iatseniouk, a estimé jeudi qu'il existait de "fortes chances" de "mettre fin au bain de sang" à Kiev après les négociations tenues avec le président Viktor Ianoukovitch. 21 h. Le vice-président des Etats-Unis Joe Biden a appelé le président ukrainien Viktor Ianoukovitch au téléphone jeudi pour le presser de trouver une "solution pacifique" à la crise dans son pays, a annoncé la Maison Blanche.19 h 30. Angela Merkel demande au président ukrainien Viktor Ianoukovitch un retrait des lois limitant les droits des citoyens en Ukraine.18 h 20. La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, se rendra à Kiev la semaine prochaine pour rencontrer le président Viktor Ianoukovitch et l'opposition. Elle souhaite faciliter le "dialogue" en vue d'une "solution politique" à la crise, a-t-elle annoncé dans un communiqué.18 heures. Le gouverneur de la région de Lviv, dans l'ouest de l'Ukraine, a présenté sa démission jeudi sous la pression d'un millier de manifestants hostiles au pouvoir qui ont envahi son administration. Ces manifestants s'étaient rassemblés devant l'administration régionale de la ville, considérée comme la capitale de l'ouest ukrainophone du pays et majoritairement favorable au mouvement de protestation qui agite actuellement Kiev.Le gouverneur, Oleg Salo, a été nommé par le président Viktor Ianoukovitch, originaire de l'Est...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant