Ukraine : intenses combats à Donetsk et à Lougansk

le
0
Ukraine : intenses combats à Donetsk et à Lougansk
Ukraine : intenses combats à Donetsk et à Lougansk

L'Ukraine s'enfonce encore un peu plus dans la guerre civile malgré la volonté des autorités de Kiev d'en finir avec les rebelles pro-russes avant l'automne. L'armée ukrainienne accuse les séparatistes d'avoir tiré lundi des obus sur un convoi de réfugiés, tandis que les combats s'intensifient à l'intérieur des villes de Donetsk et de Lougansk dans l'est. Voici le point sur la situation militaire et humanitaire.

Explosions à Donetsk, une des lignes de front . Des explosions retentissaient mardi dans plusieurs quartiers de Donetsk, bastion des séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine privée depuis deux jours d'eau courante. On pouvait entendre des déflagrations dans la partie est de la ville, provenant vraisemblablement du faubourg Mospyné, et d'autres en provenance des quartiers ouest où se trouve l'aéroport.

Au moins trois civils ont été tués mardi dans d'intenses bombardements qui ont frappé la ville de Makiïvka, située à 16 kilomètres au sud du bastion insurgé de Donetsk.

La situation humanitaire se dégrade dans cette ville qui comptait un million d'habitants avant le début des hostilités il y a plus de quatre mois. L'eau courante a été entièrement coupée dimanche soir après qu'une ligne électrique alimentant la principale usine de traitement d'eau a été endommagée dans des combats. Des files d'attentes se sont formées dès le petit matin, mardi, devant les kiosques qui vendent de l'eau minérale au litre. Les autorités ont organisé de leur côté la distribution d'eau non potable depuis des citernes devant lesquelles une vingtaine de personnes attendaient leur tour avec des bonbonnes en plastique vides ou des sceaux.

Les autorités municipales ont averti dès dimanche qu'il était impossible de prévoir combien de temps pourraient prendre les travaux de réparation en raison des combats qui se déroulent dans la ville depuis plusieurs jours.

Combats à l'arme lourde à Lougansk, coupée du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant