Ukraine : ils veulent faire l'amour, pas la guerre

le
0
Lidia Pankiv, une journaliste ukrainienne et opposante à Viktor Ianoukovitch.
Lidia Pankiv, une journaliste ukrainienne et opposante à Viktor Ianoukovitch.

"Malgré toute l'agitation qui régnait ce soir-là, j'ai mémorisé ton numéro de téléphone lorsque tu l'as donné à ton ami. Je ne connais même pas ton nom. J'ai passé la nuit en face de toi. Seul mon bouclier nous séparait. Quand tu nous as empêchés d'avancer, j'ai compris que je voulais t'épouser. Andreï." En recevant ce SMS, Lidia Pankiv, une journaliste ukrainienne de 24 ans, est plus que dubitative. Quelques heures plus tôt, elle se trouvait place Maïdan où elle essayait tant bien que mal de protéger ses amis de l'avancée des forces spéciales. Poussée par la curiosité, et bien que ne connaissant pas l'expéditeur, elle finit par lui répondre : "Tu devras d'abord baisser ton bouclier." Rendez-vous est donc pris. La première rencontre a lieu place Maïdan, au pied des barricades, là où les deux se faisaient encore face il y a peu de temps. Le coup de foudre est immédiat. Hollywood n'aurait pas pu imaginer plus belle histoire. Interrogée par le Kyiv Post, un journal local, Lidia Pankiv revient sur cette rencontre inattendue : "J'étais très surprise par ce message. Je suis incapable d'expliquer pourquoi j'ai accepté de le rencontrer. J'espérais sans doute le convaincre qu'il était du mauvais côté. Mais je n'imaginais pas une seconde pouvoir tomber amoureuse de lui. Pourtant, dès que j'ai commencé à lui parler, c'est exactement ce qu'il s'est passé." Roméo et Juliette sous les ballesLa belle histoire ne s'arrête...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant