Ukraine : Ianoukovitch fait un geste d'ouverture

le
0
Le président ukrainien a gracié un opposant pour envoyer un message positif à l'Union européenne.

Correspondant à Moscou

Snobé par l'Union européenne depuis deux ans, le pouvoir ukrainien a brusquement retrouvé grâce aux yeux de Bruxelles en libérant, dimanche, une figure de l'opposition au régime, l'ancien ministre de l'Intérieur Iouri Loutsenko. Dans un geste symbolique, le président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, a gracié cet homme de 48 ans, proche de l'ancienne première ministre, Ioulia Timochenko, incarcérée pour sa part depuis août 2011. Cinq autres détenus ont également été élargis, dont l'ex-ministre de l'Environnement, Georgy Filiptchouk.

Cette décision, visant à «rendre la justice plus humaine», selon le communiqué du chef de l'État ukrainien, a aussitôt été saluée par le commissaire européen à l'Élargissement, Stefan Füle. «Il s'agit d'un premier pas mais d'un pas important pour s'attaquer au problème de la justice sélective»,...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant