Ukraine : Ianoukovitch a demandé l'aide militaire de la Russie

le
29
Ukraine : Ianoukovitch a demandé l'aide militaire de la Russie
Ukraine : Ianoukovitch a demandé l'aide militaire de la Russie

Alors que Moscou contrôle militairement toute la République autonome de Crimée en Ukraine, la pression des Occidentaux a monté d'un cran ce lundi. Les Etats-Unis réfléchissent à un «large éventail de sanctions» et Barack Obama menace d'isoler la Russie qui est «du mauvais côté de l'Histoire». 

Moscou sous pression de l'UE et de Washington

L'Union européenne a exhorté lundi la Russie à faire baisser la tension en Ukraine d'ici à jeudi, en la menaçant de sanctions si ses troupes ne se retiraient pas de Crimée. Preuve de la gravité de la situation, un sommet extraordinaire rassemblera ce jour-là jeudi à Bruxelles les chefs d'Etat et de gouvernement des 28 pays de l'UE. Ils ont appelé la Russie à prendre «des mesures rapides et concrètes de désescalade» avec, en premier lieu, «le repli des forces russes déployées ces derniers jours en Crimée». 

Si ce n'était pas le cas, les dirigeants européens pourraient décider de suspendre des négociations sur la libéralisation des visas ou sur un nouvel accord de coopération. Les dirigeants de sept pays membres du G8 (*) ont annoncé la suspension de leurs préparatifs en vue du sommet du groupe à Sotchi (Russie) en juin. Comme les Etats-Unis, le Canada menace la Russie d'être expulsée du G8.

La Russie a le «contrôle opérationnel complet» de la Crimée

Selon le représentant de l'Ukraine aux Nations unies, Iouri Sergueïev, la Russie a déployé quelque 16.000 hommes en Crimée depuis le 24 février. Lundi soir, toutes les bases militaires ukrainiennes étaient encerclées.  Moscou a un «contrôle opérationnel complet» sur la Crimée, a dénoncé Washington.  Lors d'une réunion en urgence du Conseil de sécurité de l'ONU, l'ambassadeur russe a ainsi justifié l'intervention russe en Crimée : le président déchu ukrainien Viktor Ianoukovitch a demandé à Vladimir Poutine l'aide militaire de la Russie «pour défendre la population ukrainienne». 

VIDEO. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9095115 le mercredi 5 mar 2014 à 00:22

    Certe la Crimée a été mise dans l'Ukraine par Kroutchev en 1954 mais un accord entre Russes et Occidentaux a été resigné en 1994.Que les Russes gardent leur enclaves militaires et restont en aux accords signés qu'il y ait des russophones ou pas.A Marseille il y a veaucoup d'Algériens et ce n'est pas pour ça que l'Algérie envoit des chars ou que la France envoie ses chars en Wallonie sous prétexte que c'est francophone

  • M9095115 le mercredi 5 mar 2014 à 00:15

    Poutine pourrait peut être envoyer ses chars sur la cote d'azur car il y a une grosse population russophone

  • M9095115 le mercredi 5 mar 2014 à 00:14

    Comme la Catalogne donne des visas aux Russes qui achètent des appartements sur la cote dans 50 ans la Russie va envoyer ses chars pour protéger la population russophone d'Espagne

  • T20 le mardi 4 mar 2014 à 13:51

    Vu par Put-in, les prises de pouvoir par des populations non communistes sont des coups d'états non constitutionnels!

  • dotcom1 le mardi 4 mar 2014 à 13:16

    Poutine s'est fait tiré l'oreille par ses oligarches qui financent son maintient. Ils ont perdu des milliards hier, et se fou.tent de la Crimée comme de leur premier pot de vin.

  • lorant21 le mardi 4 mar 2014 à 09:31

    Il y a matière à négocier. La Crimée est russe, l'Ukraine est ukrainienne mais a des intérêts très forts avec la Russie. Elle a peut-être envie d'un peu plus de démocratie et de moins de corruption. Un fois qu'on a dit cela, on doit pouvoir s'entendre.

  • M8412500 le mardi 4 mar 2014 à 08:56

    la RUSSIE ce n'est plus ELSTINE aujourd'hui c'est MONSIEUR POUTINE

  • perkele le mardi 4 mar 2014 à 08:44

    pour défendre la population en crimée ... contre qui ?

  • b.renie le mardi 4 mar 2014 à 05:32

    Si ce qui est rapporté est vrai en ce qui concerne l'enrichissement personnel de Mr Ianoukovitch qui se compterait en milliards de dollars logés dans des paradis fiscaux, nous avons devant nous un exemple de plus qui doit conduire à la fermeture de ces cavernes de brigands

  • nayara10 le lundi 3 mar 2014 à 23:44

    Coupons le Gaz !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Puis le Pétrole.....!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!