Ukraine-Hollande veut un accord, un cessez-le-feu ne suffit pas

le
0

PARIS, 6 février (Reuters) - François Hollande a déclaré vendredi qu'il se rendait à Moscou avec Angela Merkel pour "aller chercher un accord" afin de mettre fin à la crise en Ukraine, où un simple cessez-le-feu ne saurait selon lui suffire. Le président français et la chancelière allemande ont entamé jeudi soir à Kiev un marathon diplomatique visant à trouver une solution et éviter une nouvelle escalade de la violence. "C'était bien l'initiative qu'il fallait prendre : tout faire pour la paix. Pour qu'il n'y ait rien à regretter. En même temps nous devons aussi espérer", a dit François Hollande à quelques journalistes en marge de l'ouverture d'un forum franco-africain au ministère de l'Economie à Paris. "Je fais ce déplacement à Moscou, avec la chancelière, après avoir passé plusieurs heures à Kiev, c'est bien pour aller chercher un accord et ensuite dire, s'il a été obtenu, les efforts consentis par les uns et par les autres et s'il ne l'a pas été, qui en aura été responsable", a-t-il poursuivi. "Chacun est conscient que le premier pas doit être le cessez- le-feu mais qu'il ne peut pas suffire et qu'il faut aller chercher un règlement global", a conclu le président, avant de prendre le chemin de l'aéroport direction Moscou. (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant