Ukraine-Hollande, Merkel, Poutine et Porochenko font le point

le
0

(actualisé avec avertissement de Steinmeier) PARIS, 14 février (Reuters) - François Hollande, Angela Merkel, Vladimir Poutine et Petro Porochenko feront dimanche après-midi par téléphone une première évaluation de la mise en oeuvre du cessez-le-feu dans l'Est de l'Ukraine, a déclaré samedi soir la présidence française. Le chef de l'Etat français, la chancelière allemande et le président russe ont évoqué ensemble samedi soir au téléphone la nécessité de faire respecter ce cessez-le-feu, a dit l'Elysée. Plus tôt dans la journée, François Hollande et Angela Merkel avaient également parlé avec Petro Porochenko de cet arrêt des combats en vertu de l'accord conclu jeudi à Minsk. Selon ce texte, signé par le groupe de contact et des représentants des séparatistes pro-russes, un cessez-le-feu doit intervenir entre les parties en conflit dimanche à 00h00. Le chef de la diplomatie allemande, Frank-Walter Steinmeier, a déclaré que violer le cessez-le-feu aurait un "prix fort". Le ministre des Affaires étrangères a dit qu'il ne s'était pas attendu à ce qu'on assiste à un tel regain des combats après la conclusion jeudi matin à Minsk d'un accord sur un cessez-le-feu. "Si nous échouons dans nos efforts, maintenant, tout le monde, dans la région, en paiera le prix fort", a dit Frank-Walter Steinmeier à Lima, où il a été reçu par son homologue péruvien. (Elizabeth Pineau, avec Eric Faye)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant