Ukraine : heurts en Crimée entre pro-Russes et partisans de Maïdan

le
0
Ukraine : heurts en Crimée entre pro-Russes et partisans de Maïdan
Ukraine : heurts en Crimée entre pro-Russes et partisans de Maïdan

Depuis la chute du président ukrainien Ianoukovitch, samedi, la Crimée est sous le feu des projecteurs. Des affrontements se sont déroulés ce mercredi à Simféropol, localité de cette république autonome située à l'est de l'Ukraine. A Kiev, les autorités pro-occidentales devraient désigner un gouvernement d'union nationale dans la soirée.

Echauffourées en Crimée

Coups et insultes ont fusé entre quelque 5000 pro-russes et Tatars (Ukrainiens turcophones), partisans du nouveau pouvoir devant le parlement de Crimée. Les policiers ont été contraints de former un cordon de sécurité entre les deux parties. Le corps d'un homme, apparemment décédé d'une «crise cardiaque» et ne portant pas de signes de violences, a été retrouvé près du parlement de Crimée.

Le spectre du séparatisme plane depuis plusieurs jours. Dans cette région russophone, de nombreux habitants parlent de «coup d'Etat» pour qualifier la révolution qui vient d'entraîner la destitution du président Ianoukovitch. Des rassemblements de centaines de personnes ont lieu dans les villes pro-russes de Sébastopol et Simféropol, qui entendent contester la transition. Sur place, des groupes radicaux comme le Bloc russe (Rousski Blok) militent pour le rattachement de la Crimée à la Russie. Le parlement de la région autonome a toutefois exclu ce mercredi toute éventuelle sécession.

En alerte, le président par intérim avait déjà appelé ce mercredi matin à «mettre immédiatement un terme aux manifestations dangereuses de séparatisme». Les Occidentaux ne cachent pas non plus leur inquiétude pour l'intégrité territoriale de l'Ukraine. Ils redoutent que la crise des derniers mois de révolte n'ait creusé le fossé entre l'Est russophone et russophile, majoritaire, et l'Ouest nationaliste et ukrainophone.

VIDEO. La confrontation à Simféropol

La confrontation de ce mercredi entre Tatars et pro-russes a secoué la ville de Simféropol

Insane ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant