Ukraine-Echange de prisonniers, les combats continuent

le
0

(Actualisé avec déclarations de l'armée et des rebelles sur les combats) KIEV/DONETSK, 22 février (Reuters) - L'armée ukrainienne et les séparatistes prorusses ont procédé à l'échange de plusieurs dizaines de prisonniers dans l'est du pays, a annoncé dimanche un conseiller du Conseil de sécurité ukrainien. Des journalistes de Reuters dans le village de Zholobok, à 20 kilomètres à l'ouest de Louhansk, l'un des bastions des rebelles, ont assisté samedi soir à la libération de plus de 130 soldats de l'armée ukrainienne, échangés contre 52 combattants rebelles. Cet échange constitue l'une des premières retombées concrètes de l'accord de paix conclu le 12 février à Minsk, en Biélorussie, au terme d'une rencontre entre les dirigeants ukrainien, russe, allemand et français. Markian Loubkivskyi, du Conseil de sécurité ukrainien, a publié sur Facebook dimanche matin une liste de 139 soldats ukrainiens libérés et précisé que le gouvernement ferait le maximum pour obtenir la libération des militaires encore captifs des rebelles. Les combats ont diminué d'intensité dans plusieurs zones depuis l'entrée en vigueur du cessez-le-feu dimanche dernier mais l'accord a été violé à de nombreuses reprises, notamment avec la prise mercredi par les rebelles de la ville stratégique de Debaltseve, qui a obligé plusieurs milliers de soldats de l'armée régulière à battre en retraite. L'armée a annoncé que les rebelles avaient lancé 12 attaques sur des positions gouvernementales depuis samedi soir. Les combats les plus intenses ont eu lieu dans la ville de Peski, proche de Donetsk, et des groupes séparatistes ont tenté un "raid" sur des positions de l'armée à Chyrokine, à l'est de la ville portuaire stratégique de Marioupol, sur la mer d'Azov, a-t-elle précisé sur Facebook. Kiev accuse les séparatistes de continuer à masser des troupes et des armes dans le sud-est du pays et l'armée a déclaré samedi se préparer à l'éventualité d'une offensive rebelle sur Marioupol. ID:nL5N0VV0DE Des dirigeants rebelles ont toutefois déclaré samedi avoir signé un document détaillant les modalités du retrait d'armes lourdes prévu par l'accord de Minsk. Le service d'information des rebelles DAN a rapporté que des troupes ukrainiennes avaient bombardé certains quartiers de Donetsk et que des tirs d'artillerie se faisaient entendre dans la ville vers 7h30 GMT. (Anton Zverev et Alessandra Prentice, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant