Ukraine-Echange de prisonniers entre Kiev et les séparatistes

le
0

KIEV, 26 décembre (Reuters) - Kiev et les séparatistes pro-russes procéderont bientôt à un échange de prisonniers, a déclaré vendredi un conseiller du chef du service ukrainien de la sécurité d'état (SBU), alors que l'armée rapporte une légère hausse des attaques rebelles. L'accord concernant l'échange de 125 soldats ukrainiens contre 225 rebelles est consécutif aux discussions de paix entre les envoyés de l'Ukraine, de la Russie, des séparatistes et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) qui se sont déroulées mercredi. "Nous avons préparé 225 personnes, que nous relâcherons. L'important est que tout cela n'échoue pas maintenant", a déclaré Markïan Loubkivski à Reuters par téléphone. L'échange de prisonniers est l'un critères du protocole de Minsk, négocié en septembre par des représentants des autorités de Kiev, des émissaires des séparatistes pro-russes, de la Russie et de l'OSCE, et qui établit un cessez-le-feu. Les prisonniers doivent être échangés le 30 décembre, selon l'agence Interfax ukrainienne qui cite un responsable séparatiste. Markïan Loubkivski n'a pas confirmé cette date mais a assuré que l'échange aurait lieu "bientôt". Le nombre de prisonniers ukrainiens comme séparatistes reste inconnu, mais selon l'armée régulière, 600 soldats ukrainiens sont aux mains des rebelles. Environ 1.300 personnes ont été tuées depuis l'instauration de la trêve en septembre, selon les Nations unies, mais les combats ont largement diminué en décembre. Vendredi, l'armée rebelle a toutefois annoncé avoir légèrement renforcé ses attaques sur des positions ukrainiennes dans l'est du pays. "Au cours des deux derniers jours, les combattants (séparatistes) ont fait usage d'artillerie et de lance-roquettes Grad. Les attaques se sont légèrement intensifiée", a déclaré le porte-parole de l'armée ukrainienne Andriy Lissenko. (Pavel Polityuk; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant