Ukraine : Donetsk en proie à de violents combats, deux civils tués

le
0
Ukraine : Donetsk en proie à de violents combats, deux civils tués
Ukraine : Donetsk en proie à de violents combats, deux civils tués

Alors que les troupes de Kiev tentent depuis deux mois de reconquérir l'Est du pays sous la coupe des séparatistes prorusses, les combats opposent depuis mardi les deux camps dans la ville même de Donetsk. Vers 16 heures (heure française), d'intenses affrontements faisaient rage dans le district de Petrovski», à l'extrémité ouest de la ville, selon le maire. A 18 heures, la bataille se poursuivait et «deux civils ont été tués», a-t-il précisé.

A Kiev, le porte-parole militaire Andriï Lyssenko a confirmé que les forces ukrainiennes s'étaient «approchées» des quartiers périphériques de Donetsk. «Cela ne veut pas dire qu'un assaut est en cours, pour l'instant, il s'agit de préparer la libération de la ville», a-t-il précisé. A l'ouest de la ville les habitants entendaient de «fortes explosions» et «des échanges de tirs».

Couper les séparatistes de la frontière russe

La stratégie affichée jusqu'à présent par Kiev est d'isoler les séparatistes prorusses à Donetsk jusqu'à épuisement de leurs ressources. L'objectif est notamment de les couper de la frontière russe, par laquelle transitent, selon les autorités ukrainiennes et les Occidentaux, armes et combattants, ce qui explique les sanctions économiques sans précédent introduites contre la Russie. Ce mardi, le président russe a ordonné au gouvernement de préparer des mesures de riposte (lire ci-dessous).

Le président ukrainien Petro Porochenko a estimé mardi que les forces ukrainiennes avaient repris en deux mois les trois quarts du territoire des séparatistes. Ce mardi, l'armée loyaliste s'«approche» également de l'autre fief séparatiste, celui de Lougansk. Le chef d'Etat a assuré qu'elle cherchaient à «limiter au maximum les pertes humaines, aussi bien au sein de la population que parmi les soldats». L'état-major ukrainien avait appelé lundi les civils à fuir les zones tenues par les séparatistes et a défini des «couloirs ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant