Ukraine : des milliers d'opposants mobilisés, malgré les concessions du président

le
0
Ukraine : des milliers d'opposants mobilisés, malgré les concessions du président
Ukraine : des milliers d'opposants mobilisés, malgré les concessions du président

En dépit des nouvelles concessions annoncées par le président Viktor Ianoukovitch la veille au soir, les opposants ukrainiens espéraient mobiliser massivement les manifestants ce dimanche. Pour calmer leur révolte, le président a proposé samedi à deux chefs de file de l'opposition de diriger en tandem le gouvernement, dont les pouvoirs seraient renforcés. L'ancien ministre Arseni Iatsenouk, s'est vu offrir le poste de Premier ministre, et l'ancien boxeur Vitali Klitschko celui de vice-Premier ministre.

Après deux mois de crise, cette ouverture surprise de Viktor Ianoukovitch est intervenue à l'issue d'une semaine marquée par des violences à Kiev et par un renforcement de la contestation dans les régions. Le bilan officiel des affrontements de la semaine a atteint samedi trois morts avec le décès à l'hôpital d'un homme de 45 ans. L'opposition fait état de son côté de six morts.

Moins de manifestants à Kiev. En milieu de journée dimanche, seuls quelques milliers de manifestants et de badauds étaient réunis place de l'Indépendance, parsemée de tentes et de braseros, alors que des dizaines, voire des centaines de milliers de personnes s'y étaient regroupées pendant les immenses rassemblements dominicaux des semaines précédentes. Le tout sous le regard de militants armés de bâtons et casqués, chargés du maintien de l'ordre à l'intérieur de ce véritable camp retranché hérissé de barricades. «Les gens ont peur, ils sont soumis à des pressions à leur travail» s'ils affichent en public leur opposition au pouvoir, a dit à l'AFP Sergueï, un jeune employé.  Parallèlement, des milliers de personnes ont participé non loin de là, en la cathédrale Saint-Michel, aux funérailles d'un jeune Biélorusse, un des contestataires tués au cours de récents affrontements avec la police. Trois des principaux dirigeants de l'opposition, Vitali Klitschko, Arséni Iatséniouk et OlegTiagnybok, ont assisté à la cérémonie.

La ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant