Ukraine : de nouvelles sanctions contre Moscou en gestation

le
5
Ukraine : de nouvelles sanctions contre Moscou en gestation
Ukraine : de nouvelles sanctions contre Moscou en gestation

Les pays de G7 tout comme ceux de l'Union européenne envisagent de nouvelles sanctions dès le début de la semaine prochaine contre Moscou face à la montée des tensions dans l'Est séparatiste de l'Ukraine. La Russie aurait  violé dans la nuit de vendredi à samedi  à plusieurs reprises l'espace aérien ukrainien dans le but de «provoquer une guerre», a estimé le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk.

Sur le terrain, tous les regards étaient tournés samedi sur les 13 observateurs de l'OSCE accusés d'être des «espions de l'Otan» et retenus depuis vendredi par les rebelles à Slaviansk, ville stratégique de l'est entièrement contrôlée par les insurgés. Les services de sécurité ukrainiens ont affirmé que les membres de cette équipe- huit étrangers et cinq militaires ukrainiens - étaient détenus «dans des conditions inhumaines» et que l'un d'eux avait besoin d'aide médicale. Berlin est intervenu auprès du chef de la diplomatie russe pour que Moscou fasse pression sur les rebelles afin que «l'équipe de l'OSCE soit immédiatement libérée». La Russie a promis de «prendre toutes les mesures possibles».

Washington s'inquiète des mouvements de troupes russes «provocateurs». Au cours d'un entretien avec son homologue russe, le chef de la diplomatie américaine, John Kerry «a exprimé son inquiétude concernant les mouvements de troupes russes provocateurs à la frontière ukrainienne, le soutien de la Russie aux séparatistes et sa rhétorique incendiaire qui sapent la stabilité, la sécurité et l'unité de l'Ukraine». Il a appelé la Russie à «soutenir publiquement les efforts ukrainiens, plutôt qu'à les dénigrer».

Lavrov souhaite des «mesures urgentes». Lors d'une conversation avec son homologue américain John Kerry, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a souligné« la nécessité de mesures urgentes pour une désescalade de la situation en Ukraine, avant tout arrêter les opérations ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le dimanche 27 avr 2014 à 08:17

    http://www.zerohedge.com/news/2014-04-26/satellite-images-reveal-massing-15000-ukraine-troops-hundreds-tanks-around-slavyansk

  • v.sasoon le samedi 26 avr 2014 à 18:12

    Le vote serait il l 'ennemi de la democratie monsieur Mucius? Ils vous payent plus cher pour troller le week end?

  • v.sasoon le samedi 26 avr 2014 à 18:11

    Quelle horreur ils vont oser voter pour s'opposer a ceux qui ont pris le pouvoir par la force!!! Encore des gens qui empeche de dictatorier en paix

  • mucius le samedi 26 avr 2014 à 13:23

    Ces hooligans ne respectent même plus les envoyés de l'OSCE. C'est vrai qu'ils ne voudraient surtout pas que l'OSCE viennent contrôler le bon déroulement de l'élection présidentielle du 25 mai. Ce que veulent ces révoltés "spontanés" du FSB c'est surtout pas de démocratie comme leur chef Poutine.

  • v.sasoon le samedi 26 avr 2014 à 12:00

    PAres visa et mastercard qui sont sanctionnes, dans lequel de ses pieds Obama va encore se tirer?