Ukraine : bombardement sanglant avant le sommet pour la paix

le
6
Ukraine : bombardement sanglant avant le sommet pour la paix
Ukraine : bombardement sanglant avant le sommet pour la paix

Alors qu'un sommet doit réunir mercredi à Minsk (Bélarus) les présidents russe, ukrainien, français et la chancelière allemande pour mettre fin à dix mois d'un conflit qui a fait plus de 5.300 morts, François Hollande a réaffirmé mardi «la ferme volonté» de Paris et Berlin «d'aboutir» à un accord de paix pour l'Ukraine. Et ce d'autant plus que des combats ont toujours lieu « avec des morts, des civils qui vivent un calvaire», a souligné le locataire de l'Elysée. Pour la première fois ce mardi, l'état-major de l'armée de Kiev dans l'est du pays a subi des bombardements qui ont fait 15 morts et 63 blessés. Dans la soirée, les pro-russes ont revendiqué la prise de Debaltseve, selon RFI.

Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius a fait part de plus de réserve : la tenue du sommet de Minsk n'est pas acquise selon lui. Son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier, tout aussi circonspect, a appelé mardi soir les différentes parties impliquées dans les combats en Ukraine à ne pas saboter la rencontre. Barack Obama a enjoint par téléphone son homologue russe à trouver une solution pacifique au conflit en Ukraine, sans quoi «le prix à payer pour la Russie augmentera». L'Américain avait téléphoné un peu avant à l'Ukrainien Petro Porochenko.

La veille à Washington (Etats-Unis), en présence d'Angela Merkel, Barack Obama a écarté la livraison d'armes défensives aux troupes ukrainiennes, privilégiant la diplomatie et le plan de paix des Européens. Mais ce mardi, Londres n'a pas exclu d'armer les forces de Kiev. Ce plan, qui n'a pas été dévoilé, vise à faire appliquer les accords de paix conclus en septembre à Minsk. Parmi les points qui achoppent, l'Ukraine insiste sur le respect de la ligne de front établie en septembre alors que les séparatistes occupent 500 km² supplémentaires depuis.

La tenue du sommet dépendra notamment des résultats de la réunion du Groupe de contact sur l'Ukraine, qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le mercredi 11 fév 2015 à 07:14

    Des roquettes tombent en pleine Europe ? Comme celles lancées par les terroristes du Hamas sur les civils d'Israel ? Surtout, il ne faut pas répondre à ces actes d'amour. Non. Surtout pas.

  • delapor4 le mardi 10 fév 2015 à 22:35

    Après la manif pour 17 morts, nous restera-t-il encore assez de larmes pour 17 millions de morts rien qu'en France?

  • delapor4 le mardi 10 fév 2015 à 22:33

    La poisse, c'est peu dire. En bon petit laquais du Nouvel ordre mondial Hollande va contribuer à nous amener la 3e guerre mondiale !

  • wanda6 le mardi 10 fév 2015 à 20:49

    http://ilfattoquotidiano.fr/ukraine-soit-quelquun-capitule-soir-ce-sera-la-guerre/

  • JOG58 le mardi 10 fév 2015 à 18:35

    Lui qui a echouer dans tous les domaines, il va porter la poisse a ce dossier.

  • LeRaleur le mardi 10 fév 2015 à 18:02

    Uniquement pour monter dans les sondages.