Ukraine : au moins 17 soldats tués par des séparatistes prorusses

le
4
Ukraine : au moins 17 soldats tués par des séparatistes prorusses
Ukraine : au moins 17 soldats tués par des séparatistes prorusses

A trois jours de l'élection présidentielle, l'armée ukrainienne a essuyé jeudi ses plus lourdes pertes militaires depuis le 13 avril et le début de l'opération visant à reprendre le contrôle de l'Est aux mains des séparatistes prorusses. Dix-sept soldats fidèles au gouvernement intérimaire de Kiev ont été tués ces dernières 24 heures dans l'est du pays, où des insurgés ont, par ailleurs, investi ce jeudi quatre mines de charbon. 

Alors que le président russe avait annoncé lundi que les troupes stationnées près de la frontière ukrainienne allaient regagner leurs casernes, il semblerait ce jeudi que l'engagement de Vladimir Poutine ne soit pas resté lettre morte. L'Otan estime que des mouvements de l'armée du Kremlin «pourraient suggérer» un retrait partiel. 

Dix-sept soldats tués en 24 heures. Après plusieurs jours d'accalmie sur le front de l'Est, dans les régions de Donetsk et de Lougansk, la confrontation a repris avec plus d'intensité entre l'armée ukrainienne et les insurgés soutenus, selon Kiev et les Occidentaux, par Moscou. Les prorusses ont attaqué de nuit à coups de grenades, de mortiers et d'armes automatiques une position de l'armée et un convoi. Seize  soldats sont morts à Volnovakha des séparatistes, 36 autres ont été blessé, selon le ministère de la Santé. Un autre soldat été tué dans une attaque séparée contre son convoi près de Roubijné, dans la région de Lougansk. Selon des chiffres de l'ONU et des sources officielles ukrainiennes, environ 140 personnes, militaires ukrainiens, séparatistes pro-russes, civils, sont mortes depuis le 13 avril.

Des séparatistes investissent 4 mines de charbon. Des insurgés armés prorusses ont investi jeudi quatre mines de charbon dans la région séparatiste de Lougansk (Est). «Sous la menace de leurs armes, les terroristes exigent qu'on leur fournisse de l'explosif» a indiqué e ministère ukrainien de l'Energie, en ajoutant qu'il avait demandé aux ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le jeudi 22 mai 2014 à 21:30

    C'est les putschiste de kiev qui relance auschwitz http://www.alterinfo.net/CE-QUE-KIEV-CACHE-SUR-LE-MASSACRE-D-ODESSA-_a102296.html

  • wanda6 le jeudi 22 mai 2014 à 19:33

    http://www.upr.fr/videos/emissions-radio-tv/regis-chamagne-lanschluss-etait-dans-mein-kampf-le-controle-de-lukraine-est-dans-le-grand-echiquier

  • v.sasoon le jeudi 22 mai 2014 à 17:56

    http://fr.rsf.org/ukraine-les-arrestations-de-journalistes-20-05-2014,46314.html

  • v.sasoon le jeudi 22 mai 2014 à 17:55

    juste pour dire que la crosse du fusils qu'on voit a l'air de correspondre a celle d'un mosin nagan datant de la derniere guerre (arme remarquablement précise par ailleurs, le top de la qualité russe ) Donc la desinformation parlant d'equipement par l'armée russe, c'est du PIPEAU