Ukraine : 89% de «oui» à l'indépendance dans la région de Donetsk

le
7
Ukraine : 89% de «oui» à l'indépendance dans la région de Donetsk
Ukraine : 89% de «oui» à l'indépendance dans la région de Donetsk

L'est de l'Ukraine s'est rendu aux urnes ce dimanche. Les électeurs des régions de Donetsk et de Lougansk, environ 7 millions de personnes, étaient appelés à se prononcer sur leur l'indépendance par les insurgés pro-russes. Les référendums se sont déroulés dans plus d'une douzaine de villes composant le bassin minier du Donbass, frontalier de la Russie et situé sur la rive septentrionale de la Mer Noire.

Dimanche soir, alors que les résultats ne devaient pas être publiés avant lundi, les séparatistes revendiquaient déjà un succès massif du «oui», sur la base des premiers résultats qui donnaient 89% de «oui» à l'indépendance dans la région de Donetsk.

Ces scrutins sont jugés «illégaux» par Kiev et plusieurs dirigeants occidentaux, dont le président français, François Hollande, et la chancelière allemande, Angela Merkel. Ils pourraient toutefois aboutir à une sécession de ces parties de l'est du pays.

C'est dans ce contexte que François Hollande entame une tournée dans la zone d'influence caucasienne de la Russie. Il était ce dimanche en Azerbaïdjan, où il a affiché sa fermeté sur l'Ukraine, avant de se rendre en Arménie et en Géorgie, pays qui souhaite intégrer l'Union européenne et l'Otan.

>>Suivez en direct les événements de la journée

22 h 39. 89% de «oui» dans la région de Donetsk, annonce un responsable séparatiste  «89,07% ont voté pour et 10,19% contre. Cela peut être considéré comme le résultat définitif», a déclaré Roman Liaguine, chef de la commission électorale mise en place par les rebelles. Le taux de participation a atteint 74,87%, selon lui. 

VIDEO. Les Ukrainiens s'étaient rendus nombreux dans les bureaux de vote à Donetsk

20 heures. Un mort à Krasnoarmeysk  Dans cette localité de l'oblast de Donetsk, la garde nationale a ouvert le feu, selon le Kyiv Post, sur une foule de pro-russes en colère. Kyiv Post rapporte que l'un des manifestants ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le dimanche 11 mai 2014 à 22:36

    Ils auraient du faire un coup d'etat comme a maidan, comme ca ca aurait ete legitime, pas vrai???)))))))))

  • M9700920 le dimanche 11 mai 2014 à 21:22

    Pourquoi discuter pour ne rien dire.Le référendum a eu lieu et il sera validé.Souvenez vous, il y a 2 ans, en France, un bourricot a été élu , tous les pays étrangers savaient que s'en était un sauf 51% des français!!!!

  • v.sasoon le dimanche 11 mai 2014 à 21:07

    http://bestofactus.blogspot.fr/2014/03/ukraine-les-usa-sur-le-point-de.html

  • LeRaleur le dimanche 11 mai 2014 à 20:23

    Sarko ne l'a pas reconnu non plus, et c'était en France.

  • Berg690 le dimanche 11 mai 2014 à 19:38

    Pauvre François le référendum est bel et bien avenu, et ses conséquences ne seront pas nulles.

  • bordo le dimanche 11 mai 2014 à 16:45

    Ça lui va bien a H "nul et non avenu". Il est vrai qu'il se moque de la volonté du peuple.

  • v.sasoon le dimanche 11 mai 2014 à 14:07

    http://globalepresse.com/2014/03/03/les-usa-ont-installe-un-gouvernement-neo-nazi-en-ukraine/