Ukraine : 5 soldats tués en 24 heures, incursion de chars russes dans l'Est

le
3
Ukraine : 5 soldats tués en 24 heures, incursion de chars russes dans l'Est
Ukraine : 5 soldats tués en 24 heures, incursion de chars russes dans l'Est

La situation en Ukraine se détériore à nouveau à la suite des élections séparatistes. Kiev a dénoncé vendredi l'entrée depuis la Russie de dizaines de chars et de troupes dans l'est rebelle du pays, où cinq soldats ont été tués. Ce bilan est l'un des plus lourds depuis le cessez-le-feu du 5 septembre. Cette trêve a été mise à mal par les élections dimanche dans les régions rebelles, un scrutin reconnu de facto par Moscou et qui a poussé Kiev à prendre des mesures supplémentaires pour isoler un peu plus les zones séparatistes.

Cinq soldats tués en 24 heures. Cinq soldats ont été tués et 31 personnes - seize militaires et quinze civils - blessées en 24 heures dans l'est séparatiste prorusse en 24 heures. «Nous avons perdu cinq militaires et 16 autres ont été blessés au cours des dernières 24 heures», a annoncé vendredi le porte-parole militaire ukrainien Andriï Lyssenko. A Donetsk, principal bastion rebelle, 15 civils ont été blessés jeudi par des éclats d'obus dans les districts proches de l'aéroport de Donetsk, l'un des principaux points chauds que les troupes ukrainiennes et les séparatistes prorusses se disputent depuis plusieurs mois. Les tirs se poursuivaient vendredi matin à Donetsk, mais avec beaucoup moins d'intensité que la veille peut-être à cause de l'épais brouillard qui recouvre toute la ville..

Incursion de chars russes. Sur fond de craintes d'une nouvelle offensive rebelle, le porte-parole militaire ukrainien Andriï Lyssenko a affirmé que des chars, pièces d'artillerie et camions de transport de troupes avaient pénétré en Ukraine depuis la Russie.

«32 chars, 16 obusiers et 30 camions militaires Kamaz avec des troupes sont entrés en Ukraine depuis la Russie» et se dirigeaient vers la ville de Krasny Loutch dans la région rebelle de Lougansk, a-t-il précisé. Une autre colonne de camions transportant trois stations radio a franchi la frontière au poste-contrôle d'Izvariné, aux ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le vendredi 7 nov 2014 à 17:05

    Y parait meme qu'un porte avion a ete appercu sur une route de campagne.La vodka locale est trop forte pour les journalistes )))))

  • v.sasoon le vendredi 7 nov 2014 à 17:04

    C'est marrant, forte baisse du rouble, vente speculative de journalistes probablement, pui information bidon "entree de char russe en ulkraine destinée "a creer une panique sur le rouble.je pense que le meme journaliste est a l 'origine de la vente, et de la propagande qui suit.Mais ce n'est pas punissable par l'amf, je leur ai demandé))

  • v.sasoon le vendredi 7 nov 2014 à 17:02

    on veut des photos de ces chars furtifs que personne ne voit )))))