Ugo Mola : " Nous n'avons pas réglé tous nos problèmes "

le
0

Ugo Mola, l'entraîneur du Stade Toulousain, est revenu sur la victoire bonifiée face au Stade Français (36-3). Le technicien toulousain est ravi des efforts produits par ses joueurs mais rappelle que les maux de Toulouse n'ont pas disparu et se projette déjà vers le match face à Castres.

C’est une victoire importante dans la course à la qualification ?
Oui, cinq points contre le Stade Français, certes affaiblis et avec d’autres priorités même si le week-end nous a montré que les priorités ailleurs pouvaient être dangereuses, la soirée est bonne comptablement. A croire que lorsque nous jouons au Stadium, il y a un réel effet.

La soirée est donc réussie à vos yeux ?
C’est plutôt correct. On avait la place pour faire mieux en étant plus pertinents et performants sur les moments clefs. Notamment en début de seconde mi-temps où l’on a des occasions franches mais que l’on ne concrétise pas. C’est le paradoxe entre la volonté de jouer beaucoup et d’essayer de faire cette fameuse passe de plus. Il faut essayer d’être plus juste pour que cette passe de plus ne devienne pas celle de trop. Il y a eu quelques situations où malheureusement nous avons manqué de maîtrise. Le bilan est plutôt positif.

Les problèmes du Stade Toulousain sont-ils derrière lui avec cette victoire bonifiée ?
Moi je vous laisse constater. Nous allons prendre le temps de regarder le match et de l’évaluer. Au soir du match contre Pau, nous étions leader ex-aequo. Quelques matchs plus tard, nous nous retrouvons sixièmes pour des raisons que vous avez suivies avec un manque de réussite et de confiance. Ce soir, nous n’avons pas réglé tous nos problèmes mais l’enthousiasme est revenu comme la semaine dernière à Clermont. La réussite a été meilleure et l’opposition du Stade Français nous a permis d’être plus dans l’avancée que lors de nos dernières oppositions. Nous allons nous jauger dès les prochaines semaines notamment contre Castres et le Racing 92. Nous avons un calendrier qui est plutôt corsé. Si on est capable d’avoir le même enthousiasme et cette capacité à prendre les matchs en main, cela nous permettra de connaître des lendemains meilleurs que ce que l’on a vécu depuis les cinq dernières semaines.

« Nous avons été proche de la crise »

La course au top 6 est très indécise ...
Quand je vois les performances des autres équipes, celui qui me dit qu’il est sûr d’être dans les six ... Peut-être Toulon aujourd’hui et Clermont qui a fait le coup parfait. Mais attention, cela va vite. Je suis bien placé pour le savoir car en cinq journées, nous avons été vite en danger voir proche de la crise. Nous n’avons pas tout réglé pour autant. Nous n’allons pas nous emballer, mais travailler comme nous l’avons fait lorsque nous n’étions pas au mieux. Ce qui est agréable, c’est que l’on a retrouvé les choses que nous avions travaillé ces quinze derniers jours avec cet appétit et cette capacité à tenir le ballon. Mais il y a encore trop de déchet à mon goût.

Vous possédez huit points d’avance sur Castres, votre prochain adversaire. C’est un matelas confortable ?
J’aurais eu quinze points d’avance, je vous aurais dit que c’était une avance suffisante. On l’a vu, c’est un petit miracle que Brive l’emporte contre Castres. Le CO est une équipe sérieuse avec plusieurs joueurs hors normes. Aujourd’hui, David Smith, Alex Tulou ou d’autres sont des joueurs capables de réaliser n’importe quel coup à n’importe quel moment d’un match. Cela va être une rencontre très compliqué contre une équipe qui maîtrise son sujet et qui ne s’expose pas beaucoup. Elle est souvent venue à bout de ses adversaires à domicile. Les seuls qui ont pu les contrarier, c’est Clermont. Jusqu’à preuve du contraire, l’ASM est presque meilleure à l’extérieur qu’à domicile. Je ne sais pas si nous avons le niveau de Clermont mais nous allons nous préparer pour ne pas connaître une déconvenue à Castres.

Propos recueillis par notre correspondant à Toulouse, Jérémy Desoblin.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant