UFG REM a investi près de 400 M¤ en 2010

le
0

En 2010, le Groupe UFG REM, leader français de la gestion de SCPI avec presque 6 milliards d'euros d'actifs immobiliers sur l'ensemble de ses véhicules, a opéré en 2010 plus de 260 M€ d'acquisitions et plus de 60 M€ d'arbitrages en immobilier d'entreprise.

Ces acquisitions, situées principalement en Ile de France, et majoritairement sur des immeubles à usage de bureaux, ont illustré une stratégie d'investissement sur les actifs de qualité bénéficiant d'un emplacement stratégique en adéquation avec les grands projets d'aménagement franciliens. Plus encore, l'ensemble des actifs acquis s'inscrit dans une démarche générale de mise aux normes environnementales de l'ensemble du patrimoine détenu par les SCPI et les OPCI d'UFG REM.

En matière d'arbitrage, UFG REM a pratiqué une politique rigoureuse de rajeunissement de son patrimoine et de recentrage sur ses actifs les plus stratégiques et les plus sécurisés. C'est ainsi 61 lignes qui ont été  cédées en 2010, principalement auprès d'investisseurs privés et d'utilisateurs redevenus friands d'actifs accessibles. En immobilier d'habitation, ce sont environ 140 M€ qui ont été investis, à plus de 85% en région parisienne, principalement par les SCPI Scellier de la gamme MultiHabitation.

Pour 2011, UFG REM anticipe un volume minimal de 300 M€ d'engagements pour les SCPI et les OPCI gérés par le groupe, auquel devrait se rajouter, selon les opportunités, des opérations spécifiques pour le compte d'investisseurs institutionnels français ou internationaux.

L'orientation de la stratégie d'investissement d'UFG REM favorisera les meilleurs marchés de bureaux, à savoir les quartiers d'affaires d'Ile de France et les centres-villes des grandes agglomérations régionales. Par ailleurs, la sélection rigoureuse de quelques opérations en développement "en blanc" dans des marchés établis permettra de bénéficier de la reprise cyclique. En commerce, l'atonie de la consommation des ménages impliquera de se focaliser sur les emplacements et les formats qui sortiront gagnants d'un contexte économique délicat. Par ailleurs, le Groupe a programmé pour 2011 un plan d'arbitrage portant sur plus de 80 M€ d'actifs.

Sur le segment de l'immobilier résidentiel, environ 120 M€ seront investis en immobilier neuf BBC en 2011, et ce uniquement et à nouveau sur les marchés bénéficiant d'une profondeur locative suffisante.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant