UE : vote de tous les dangers pour le PS

le
0
Les socialistes auront besoin des voix de la droite pour faire ratifier le texte.

Ils ne voulaient pas en arriver là. Mais ils vont devoir le faire: sortir les calculettes. Pour le gouvernement, l'heure des comptes est arrivée, alors que le traité budgétaire européen doit être examiné à partir du 2 octobre à l'Assemblée nationale, avec un vote solennel prévu le 9. Le débat sera ouvert mardi par un discours de politique européenne de Jean-Marc Ayrault, qui sera suivi ou non d'un vote. La question n'est pas tranchée. Le premier ministre a une nouvelle fois demandé mardi à chaque député de «bien mesurer la responsabilité qui est la sienne». «Ce sera à chacun et à chacune d'entre vous, en conscience et en responsabilité, de choisir ce qui est utile pour le pays, ce qui est utile pour l'Europe», a-t-il lancé pour dramatiser l'enjeu.

Plus que quelques jours pour convaincre les récalcitrants. À l'Assemblée, les socialistes et apparentés disposent de 297 sièges, soit plus de la majorité absolue des 577 députés. Le premier secrétaire du

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant