UE-Un feu vert à Paris inacceptable sans contreparties-Oettinger

le
3

PARIS, 20 novembre (Reuters) - Le commissaire européen allemand, Günther Oettinger, déclare qu'un feu vert au projet de budget de la France pour 2015, lundi par la Commission européenne, ne serait acceptable que s'il s'accompagnait de contreparties sur les réformes. Dans une tribune publiée jeudi sur le site internet du quotidien Les Echos, le commissaire à l'Economie numérique qualifie la France de "pays déficitaire récidiviste" et déplore qu'elle ne respecte pas son engagement de ramener son déficit public à la limite européenne de 3% du PIB fin 2015. "Nous perdrions toute crédibilité si nous prolongions pour la troisième fois le délai accordé sans exiger des contreparties très concrètes et précises", déclare Günther Oettinger. "Lundi, la Commission devrait donc conditionner une prolongation du délai à des mesures concrètes et mesurables, assorties d'échéances précises. Le traité de Lisbonne offre des possibilités à cet effet. Nous devons en faire usage", ajoute-t-il. Le commissaire reconnaît que le pays a engagé des réformes "mais trop peu et avec trop d'hésitation" et il cite, parmi les problèmes de la France, le coût élevé de la main-d'oeuvre, les forts prélèvements sur les salaires, l'augmentation de l'imposition des entreprises et les pertes de parts de marché. Pour le texte de Günther Oettinger : http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0203953850320-deficit-de-la-france-le-coup-de-semonce-dun-commissaire-europeen-1066483.php Voir aussi : UE-La question des amendes est "sans consistance"-Sapin ID:nL6N0TA1B5 UE-La question d'une amende contre la France reste posée ID:nL6N0T930N (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • knbskin le jeudi 20 nov 2014 à 18:53

    Les menaces se précisent. Nous devrions être le moteur de l'Europe avec l'Allemagne (donc, à l'origine du mouvement ...) et nous sommes à la traîne. Ennuyeux. Quand on décide de prendre un train (l'Europe), il faut mener une politique compatible avec ce train, et arrêter de se plaindre des conséquences des décisions que nous avons prises ! :(

  • loco93 le jeudi 20 nov 2014 à 18:35

    C'est cette europe qui fait la loi maintenant et ce sont des gens que le peuple n'a pas élus qui nous 'gouvernent'; ces gens là, aux motivations et origines souvent douteuses (lobbyings, groupe d'influences pro usa, la finance, ultra pro libéralistes..) nous font perdre notre souveraineté. Ceci s'apparait comme une forme de dictature mais déguisé (par la propagande). Alors on se moque des 'communistes' mais qui est vraiment le pire? la démmocratie peut-etre mais juste une illusion pour le peuple

  • janaliz le jeudi 20 nov 2014 à 18:23

    Eh bien, voilà qui est clair ! Si Sapin avait des doutes... sur la qualité de ses économies de passe-passe... Alors maintenant c'est l'amende ou on réforme ! Avec quoi va-t-on payer l'amende ! Quelques prélèvements pingouinesques supplémentaires...

Partenaires Taux